Live Vivre l’Art #2 – Avec Lidia Teber Terki, scénariste et réalisatrice

Lidia LeBer Terki est une scénariste et réalisatrice française d’origine algérienne.

Avant de réaliser ses propres films, elle a occupé successivement plusieurs postes au sein de l’industrie cinématographique : du décor à la production, de l’assistanat à la mise en scène.

Son premier court-métrage, MAL DE VILLE obtient le Prix Spécial du Jury et une mention du Prix de la presse au Festival de Pantin en 1998 avant de circuler dans de nombreux festivals français et étrangers.

Suivront d’autres courts métrages qu’elle coproduit : NOTRE PÈRE (2000), MAINS COURANTES (2001) sélectionné au Festival de Telluride et LA MIRADOR présenté au Festival de Pantin, aux Rencontres Internationales de Dignes les Bains, British Film Institute.

Elle coréalise et produit LE PROJET SEXTOY / SEXTOY’S STORIES (2014) deux documentaires sur la scène électronique parisienne de la fin des années 90 à travers le portrait de Delphine Palatsi, alias DJ Sextoy, pionnière, décédée en 2002.
Son premier long métrage de fiction, PARIS LA BLANCHE (2017) remporte au Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz le Prix du Jury France Bleu, et son actrice principale, Tassadit Mandi, le Prix d’Interprétation Féminine. Il obtient également le Prix Jean-Claude Brialy au Festival Premiers Plans D’Angers, et le Prix Alice Guy qui récompense la meilleure réalisatrice, en 2018.
Elle donne aussi des cours d’éducation à l’image en milieu scolaire en France et à l’étranger (Chine, Algérie, Chili, Iran…) et initie un projet de fiction participatif au sein de la ville d’Alfortville avec des jeunes sortis du milieu scolaire.

Actuellement, Lidia LeBer Terki, développe deux projets de longs métrages, et un projet de série fiction/documentaire sur la scène électronique parisienne, autour du célèbre club Le Pulp, qu'elle a filmé sur une période de plus de dix ans.

Aller au contenu principal