Assemblée parlementaire: Vaccins contre la covid-19, considérations éthiques, juridiques et pratiques

Type :

Résumé

La pandémie de covid-19 a été source de beaucoup de souffrances en 2020. Le déploiement rapide, dans le monde entier, de vaccins sûrs et efficaces contre la covid-19 sera déterminant pour contenir la pandémie, protéger les systèmes de santé, sauver des vies et contribuer à la relance des économies mondiales.

Pour que les vaccins soient efficaces, il est absolument essentiel que leur déploiement soit réussi et qu’ils soient suffisamment acceptés par la population. Le virus ne connaît pas de frontières et il est donc dans l’intérêt de chaque pays de coopérer afin de garantir une équité mondiale dans l’accès aux vaccins contre la covid-19. Les États doivent également dès à présent mettre au point leurs stratégies de vaccination pour attribuer les doses de manière éthique et équitable aussi à l’intérieur de leurs propre frontières, et déterminer notamment les groupes de population prioritaires durant les premières phases de déploiement, lorsque les stocks sont limités.

Les scientifiques ont accompli un travail remarquable en un temps record. C’est maintenant aux gouvernements d’agir. L’Assemblée parlementaire soutient la vision du Secrétaire général des Nations Unies selon laquelle un vaccin covid-19 doit être un bien public mondial. La vaccination doit être accessible à toutes et tous, partout. L’Assemblée devrait donc demander instamment aux États membres et à l’Union européenne de prendre certaines mesures en ce qui concerne la mise au point et l’attribution des vaccins contre la covid-19, pour assurer un niveau élevé d’acceptation des vaccins et la surveillance de leurs effets à long terme et de leur innocuité, ainsi qu’en ce qui concerne la vaccination des enfants contre la covid-19.

Références & liens

Lire le texte ici : https://pace.coe.int/fr/files/28925/html

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal