Étude critique du rapport de L’OPECST (N° 5263 assemblée nationale et N° 659 SÉNAT) sur les effets indésirables des vaccins

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email
Accueil » Base documentaire » Étude critique du rapport de L’OPECST (N° 5263 assemblée nationale et N° 659 SÉNAT) sur les effets indésirables des vaccins

Suite à la pétition lancée par le Dr Julien Devilleger le 12 janvier 2022, le Sénat – via sa Conférence des Présidents – a saisi le 8 février 2022 sa commission des affaires sociales afin de décider des suites à donner à la question des effets indésirables liés à la vaccination COVID.

Au cours de sa réunion du mercredi 9 février 2022, la commission a décidé, en application de l’article 6 ter de l’ordonnance n° 58-1100 du 17 novembre 1958, de saisir l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Trois des parlementaires de l’office, qui ont travaillé depuis plus d’un an sur l’épidémie de Covid-19 et élaboré plusieurs rapports sur ce sujet, se sont rendus disponibles pour mener à bien la mission voulue par la commission des affaires sociales du Sénat: M. Gérard Leseul (Seine-Maritime – Socialiste), député, et Mmes Sonia de La Provôté (Calvados – Union centriste) et Florence Lassarade (Gironde – Les Républicains), sénatrices. L’Office les a désignés rapporteurs lors de sa réunion du 22 février. Ces rapporteurs ont conduit 23 auditions sous forme d’entretien, ayant permis d’entendre plus de 50 intervenants du 28 mars au 30 mai 2022.

Ils ont publié, en date du 9 Juin 2022; un rapport d’étape qui rend compte des travaux menés et qui s’intéresse au dispositif de surveillance et d’évaluation des produits de santé, aux effets indésirables induits par les vaccins contre la Covid-19, et à la communication ayant entouré ces effets indésirables tout au long de la campagne de vaccination.

Afin de répondre à ce rapport, nous – des scientifiques conscients du rôle qu’il leur incombe dans l’analyse critique des choix politiques liés à des prérequis relevant de la science – publions une étude commentée de ce rapport, permettant de souligner les points positifs tout autant que les défaillances qui émanent des écrits de l’OPECST.

Plus que jamais la démocratie sanitaire nécessite des débats contradictoires et éclaires, ce que nous essayons de faire vivre par notre travail.

S’ils le souhaitent, nous invitons tous ceux qui le désirent, après s’être forgés leur propre avis sur le sujet, à soutenir notre étude de sorte qu’elle puisse peser de façon objective dans les débats parlementaires et plus généralement dans les confrontations publiques qui doivent se tenir sur le sujet extrêmement douloureux des effets indésirables des injections contre la COVID-19.


 

Soutenir l'étude critique de pharmacovigilance

Pétition pour soutenir l'étude critique faite sur le rapport de L’OPECST (N° 5263 assemblée nationale et N° 659 SÉNAT) sur les effets indésirables des vaccins.

Références & liens

À voir également :

Défilement vers le haut