Les Chroniques Réinfocovid

Grippe espagnole VS Covid-19

Bonjour à tous,

Parlons peu, parlons bien !

Je m’intéresse à la mafia médicale depuis plus de trente ans.

Début 2020 lorsque nous entendions parler du coronavirus à Wuhan, il m’est venu spontanément à l’esprit que c’était une occasion en or de Big Pharma d’encaisser à leur tour des milliards de profits comme l’a si bien fait l’industrie informatique lors du « bug de l’an 2000 » qui n’a jamais eu lieu.

Bien qu’il y ait eu le pétard mouillé du H1N1 et du Tamiflu en 2009-2010, les médias nous bassinaient constamment à l’idée qu’une pandémie était imminente puisqu’il s’en déclare une tous les cent ans. Nous étions dus et nous le sommes toujours.

Ne perdons pas de vue que le virus A H1N1 de la grippe espagnole de 1918-1920 est disparu comme il est apparu : « comme s’il avait manqué de carburant », disent les épidémiologistes.

L’existence des virus n’ayant été révélée qu’à l’invention du microscope électronique en Allemagne en 1931, aucun traitement ni vaccin n’étaient disponibles durant la grippe espagnole et les gens mourraient en quelques heures comme des mouches.

Si la grippe espagnole, qui a tué au moins cinquante millions de personnes dans le monde, a disparu de la planète toute seule, pour quelle raison le Covid n’en ferait-il pas autant ?

Solidairement,

Francine Picard

Défilement vers le haut Aller au contenu principal