Artistique

Le Monstre connecté

Un cadeau à l’enfant, la temporalité donnée, la liberté envolée, l’envol de données.

Un sourire de lui, un battement de logs ici et ailleurs un barreau numérique se construit.

Papillon insouciant de nos vies, butine les fleurs connectées pour nourrir le monstre, l’algorithmie.
Pris dans le filet, le vestige de notre animalité capturé et son intimité transférée quand tous sont endormis.

Trente huit deux le matin, à six heures zéro six le six juin, une constante à variée, l’instant est archivé.
Monstre connecté vole avec le jeune lit d’heures aliéné, jusqu’au bip de l’objet et le réveil de l’enfant possédé.

Josette Parks

Les 10 dernières publications du pôle artistes

Contributions libres
Chapitre 01 - Mise à jourSans le savoir, depuis des mois…
Contributions libres
ADNNous sommes de curieux véhicules De cette si jolie m…
Contributions libres
Les paroles d'une chanson en hommage aux soignants suspendus…
Contributions libres
La nouvelle normalité Le Ministère de la Confia…
Contributions libres
Au printemps nous farfouillions la terre, blessés par un bou…
Contributions libres
Une chanson sur le pass sanitaire, pour ne jamais oublier...…
Contributions libres
Je suis un poisson rouge,Qui dans son bocal, observe tou…
Contributions libres
  Bas les masques ! Sous nos …
Contributions libres
Remettre le monde en ordre sans obéir aux ordres.Texte e…
Contributions libres
  C o n t i n u o n sInlassablesO …
Défilement vers le haut