Qu’importe – Barrueco

QU’IMpORTE Barrueco – 2020

Qu’importe la censure des imposteurs
Ruses et tactiques qu’ils sortent
La liberté, bientôt, comblera nos cœurs
Ponctuelle, pour qu’on l’emporte

Qu’importe les stratagèmes qui nous obligent
A attester notre honneur
C’est le cachet des lois d’amour que l’on rédige
Qui fera foi dans nos cœurs
Craintes, rage, casse et haine, ignorance qui nous séparent
Colère, bagarres, pièges et chaînes, défiance repérés trop tard
Qu’importe !

PRENDS-TOI PAR LA MAIN
SORTONS DE LA, VIENS …
VIVRE VIVRE PRENDS-TOI PAR LA MAIN
AUJOURD’HUI, TU VIENS … VIVRE

ET TOUT LE RESTE ? QU’IMPORTE !
Qu’importe les mensonges qui se succèdent
Et tous les cœurs qui se confinent
On prescrira la vérité comme un remède
D’une nouvelle médecine
Vents contraires, tourbillons, naufrages, éclairs et tout, tout c’qui nous grille
Insultes, menaces, outrages et paroles en l’air, tout c’que l’on gaspille
Qu’importe !

PRENDS-TOI PAR LA MAIN SORTONS DE LA, VIENS … VIVRE,
(rejoins-nous, viens) VIVRE PRENDS-TOI PAR LA MAIN AUJOURD’HUI, TU VIENS … VIVRE, VIVRE
PRENDS-TOI PAR LA MAIN SORTONS DE LA, VIENS … VIVRE,
(Aujourd’hui tu viens) VIVRE
PRENDS-TOI PAR LA MAIN

Est-ce un virage pour le monde, une leçon de confiance, un test ?
Ou bien une arnaque moribonde, ténébreuse, funeste ?
Qu’importe qu’ils salissent notre précieux
Pour qu’on n’prenne pas notre envol
On laiss’ra aux millions de cœurs peureux
Leurs prisons clouées au sol
Cauchemars, délire, débâcle et folie qui nous déciment
Délation, croyances, doute et honte, tout c’qui nous abîme
Qu’importe !

PRENDS-TOI PAR LA MAIN SORTONS DE LA, VIENS … VIVRE,
(Rejoins-nous, viens) VIVRE
PRENDS-TOI PAR LA MAIN AUJOURD’HUI, TU VIENS … VIVRE,
(Aujourd’hui tu viens) VIVRE
PRENDS-TOI PAR LA MAIN SORTONS DE LA, VIENS … VIVRE,
(Ensemble on sera bien) VIVRE PRENDS-TOI PAR LA MAIN
AUJOURD’HUI, TU VIENS … VIVRE ET TOUT LE RESTE ?
QU’IMPORTE !

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal