Question

Comment combattre le virus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie de COronaVIrus Disease 2019 (la COVID-19) ?

REPONSE

L’azithromycine et le zinc pourraient être d’excellents candidats anti-viraux en bloquant spécifiquement l’activité des ribosomes des cellules infectées.

ARGUMENTAIRE

Contrairement aux cellules, les virus ne possèdent aucun système de synthèse pour fabriquer les protéines indispensables pour leur multiplication. Pour infecter les cellules, les virus détournent alors à leur profit la propre machinerie de synthèse des cellules qui est basée sur le ribosome. L’emploi de molécules thérapeutiques anti-COVID-19 doit donc cibler les ribosomes des cellules humaines infectées par le coronavirus, afin de les empêcher de faire toutes les synthèses dont il a besoin.

Il a été montré que l’azithromycine (i) jouait le rôle d’inhibiteur temporaire du ribosome humain et le cation zinc (Zn++) un rôle (ii) de transporteur pour former un complexe « antibiotique-Zn++ » au sein des cellules infectées par le coronavirus.

PROPOSITIONS RAISONNABLES

L’utilisation conjointe d’azithromycine et de zinc, en inhibant l’activité catalytique des ribosomes, pourrait constituer une solution de traitement précoce de la COVID-19.

 

Pour aller plus loin

Traitement du Covid-19 par une combinaison Zinc + Azythromicine

 

Aller au contenu principal