Le sport a-t-il encore sa place en temps de crise ? – Sport sur Ordonnance CSL

Sur le plan physique, une activité sportive apporte de nombreux bienfaits. Elle régule la tension et renforce le cœur, améliorant ainsi le fonctionnement du système cardio-vasculaire. Elle augmente la force et l’endurance, prévient les problèmes articulaires et permet de mieux respirer.

Sur le plan mental, le sport invite à la détente et à l’euphorie, grâce à une production accrue d’endorphine, l’hormone du plaisir. C’est un excellent moyen d’évacuer le stress, d’aérer son esprit en oubliant les soucis du quotidien. La pratique d’un sport développe également la persévérance ce qui permet d’aborder plus sereinement les difficultés et les obstacles. Nous nous sentons plus en confiance.

Valeur éducative et lien social

Sincérité, honneur, courage, amitié, la pratique d’un sport collectif se singularise par les nombreuses valeurs qu’elle transmet. Le sport, c’est un peu l’école de la vie. Celle où l’on se rassemble entre individus partageant une même passion, ce qui permet de créer des liens, de s’intégrer, et d’élargir son cercle relationnel.

Après une année d’épidémie, deux confinements et de nombreuses mesures aussi restrictives qu’anxiogènes, le moral des français est au plus bas. Et la pratique sportive n’échappe pas à la disette, elle est en franche diminution, toute population confondue ! En cause ? La fermeture des salles de sport depuis le 28 septembre 2020, suivie d’autres mesures visant à limiter toute activités sportives en générale. Impossible par exemple de poursuivre son jogging quotidien quand on sort du bureau, avec un couvre-feu à 18h. Les gymnases, salles de danse, piscines ou encore les dojos sont eux aussi bel et bien fermés.

Une crise sanitaire qui nous isole et nous contraint à l’immobilité. Qui met KO tant l’économie que le tissu social, la santé et le moral des Français. Bouger, c’est la vie, l’immobilité, c’est la mort, disent les moines Tibétains. Nous sommes en train d’en prendre pleinement conscience.

 

Les médecins sont nombreux à tirer la sonnette d’alarme et en janvier, c’est une tribune menée par 145 présidents de fédérations sportives qui alerte sur l’importance du sport en temps d’épidémie.

Par ailleurs, le professeur Carré, cardiologue au service de médecine du sport du CHU de Rennes rappelle que le maintien d’une activité sportive chez les enfants et les adultes permet de diminuer de 20 à 30% les risques de développer une pathologie chronique. On devrait donc, en période de covid, inciter tout le monde à augmenter son activité physique qui est sans conteste un atout pour une bonne santé !

 

Devant un gouvernement qui semble une nouvelle fois dépassé par l’ampleur du désastre, la Coordination Santé Libre décide de relever le défi en lançant le programme « Sport sur Ordonnance », pour « prendre soin de soi, prendre soin des autres »

Le sport a-t-il encore sa place en temps de Covid ? Oui, plus que jamais !

Bouger, échanger, prendre soin les uns des autres, forcément, chez Reinfo Covid, ça résonne. Nous sommes donc heureux de participer à cette action et surtout de vous inciter à nous rejoindre !

Comment ça se passe ?

Chaque dimanche à 11h, on se rassemble sur la place du village, devant la mairie, un espace généralement plutôt fréquenté. Mais aussi sur un terrain privé !

Durée : 45 min

La séance est rythmée par une musique d’artiste déterminée pour une période donnée. En février et en mars, c’est sur HK et le titre « Danser encore » qu’on s’enjaille !

La session est ouverte à tous et elle sera filmée.

On arrive, on s’installe, on commence à trottiner, on se salue, on se sourit et hop, la musique commence.

Les tutoriels Séquence Sport & Danse reprennent les mouvements à mémoriser et à reproduire tous ensemble au cours de la session.

L’idée est de montrer un mouvement général chorégraphié à travers des vidéos qui seront ensuite diffusées sur notre site et celui de Laissons Les Médecins Prescrire.

Pour vous donner une idée, voici la première session filmée et réalisée à Sarlat :

 

Vous aimeriez participer et organiser une séance de Sport sur Ordonnance dans votre ville ?

 

Découvrez les Guidelines et le tutoriel 

Rejoignez un collectif local : une session est peut-être déjà programmée près de chez vous.

Et si ce n’est pas le cas, contactez-les, documentation en poche, pour les encourager à le faire !

 


Dates et villes déjà programmées:

Dimanche 28 février 2021

Carcassonne (11) – Square Chénier
La Chapelle-d’Armentières (59) – Parvis de la Mairie
La Roche-sur-Foron (74)
Paris (75) – Place de La République
Pfettisheim (67)
Sarlat (24) – Place du 14 juillet
Vaux-le-Pénil (77) – Place Navalcarnero (Derrière l’école de musique – rue des Ormessons).
Vermenton (89) – Terrain sportif – Aire de loisir – Rue des Coullemières

 

Dimanche 21 février 2021

Carcassonne (11) – Square Chénier
Douai (59) – Parc Bertin côté porte de Valenciennes
La Roche-sur-Foron (74)
Paris (75) – Place de La République
Pfettisheim (67)
Sarlat (24) – Place du 14 juillet
Vaux-le-Pénil (77) – Devant le Château
Vermenton (89) – Terrain sportif – Aire de loisir – Rue des Coullemières


 

Ajoutez sur notre site la date de votre événement et/ou faites-nous parvenir votre vidéo qui servira ensuite à un montage global au niveau national sur l’adresse: contact@reinfocovid.fr

A voir également :

Vous souhaitez contribuer à nos contenus en publiant des articles critiques ou scientifiques ?

Ecrivez-nous !

Défilement vers le haut Aller au contenu principal