Témoignage de :

1 novembre 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour à vous ,

Je vais vous faire le débriefing de ma parole aujourd’hui.

Loin d’être "anti-vaccin" auparavant. Le 5 décembre 2021 tout a basculé ...

Cette date est aujourd’hui gravée dans ma tête et dans mon corps . Le 15 décembre 2021, je vais en direction du centre de vaccination en arrivant et comme toutes personnes réfléchissant , je demande alors à la personne qui me reçoit la composition des vaccins , ainsi que les risques d’effets secondaire potentiels . On me sort alors un document qui stipule quelques effets secondaires et on me fait signer un document de consentement à la vaccination . J’avais toujours foi en la science et en tous ces médecins qui nous entourent . Je me fais alors vacciner d’une première dose de Pfizer-biontech .

Suite à ça, je sors du centre et me redirige vers mon lieu de travail . Dans la soirée, et sur mon lieu de travail, je commence à ressentir une douleur thoracique minime je ne m’inquiète pas plus que cela .

Le lendemain soir, je ressens que la douleur s’est intensifiée, je demande donc à quitter mon emploi et rentrer à mon habitation accompagné de mon collègue de travail . De là je ne me sens pas bien , je vais donc prendre une douche et je m’allonge à la sortie de celle-ci. Quand soudainement, je sens mon cœur s’accélérer et ma respiration devient de plus en plus difficile. Mon collègue de travail ouvre alors toutes les fenêtres et me dit de me lever pour aller respirer à la fenêtre . Mon corps se met à trembler sans que je puisse le contrôler , tout mon corps est devenu incontrôlable comme si quelque chose en avait pris le contrôle. Je ressens ensuite une énorme brûlure dans Le bras gauche ainsi que dans ma jambes ( mon collègue est entrain d’alerter les secours ) , une sensation d’étau dans la poitrine et une grosse perte de vue . Soudainement ma bouche ne répondait plus non plus , je ne pouvais plus parler, plus bouger. Les secours arrivent au bout de 45 minutes d’attente dans la souffrance de ce corps . Mon cœur était à 207 battements , je suis alors emmené à l’hôpital où l’on me transfère en chambre AVC . De là un médecin me donne des médicaments pour faire redescendre la pression de mon cœur , ainsi qu’un médicament qui m’endort . Le lendemain le médecin me demande si j’ai peur de mourir , je lui réponds alors qu’à 30 ans, se retrouver ici du jour au lendemain bien sûr.  Conclusion : Dépression ( je n’avais jamais connu cela )

On me laisse sortir le lendemain soir. 3 jours après, la crise recommence . Rendez-vous programmés , neurologue , pneumologue , scanner , irm puis rien . 2  semaines après une douleur dans la poitrine me revient je vais donc voir un cardiologue sous consigne de mon médecin . Le verdict tombe : Péricardite. On me donne alors 3 g d’aspégic à prendre par jour, combiné avec 1g de colchicine.

Au bout d’une semaine en allant uriner et à la selle,  j’aperçois mes urines avec une couleur de sang . Je contact donc le cardiologue qui me dit :" ce n’est pas le traitement : continuer". Le lendemain matin 6h je reçois un mail « stopper immédiatement l'aspégic « J'étais en train de faire une hémorragie car mon sang était trop fluidifié . Suite à cela je suis orienté vers un angiologues qui me prescrit un Doppler veineux , une capillaroscopie et me met sous bas de contention . Celui-ci m’oriente également vers un infectiologue qui me prescrit un pet scan et des analyses de sang pour la maladie de lyme , le VIH , la toxoplasmose , les hépatites ect … Le verdict tombe Mononucléose , réactivation du virus d'Epstein bar & hépatite A . Rien à faire , celui-ci me dit oralement qu’effectivement le vaccin a dû me déclencher des anomalies dans le corps et me dit que c’est le Covid long .

10 mois que je vis chaque jour avec la souffrance de ce corps à 31 ans , Les douleurs , les confusions , les troubles de vision etc …

ALORS QUI CROIRE ?

TOUS CES POLITICIENS QUI NOUS DISENT QUE LE VACCIN EST BON ET SANS DANGER .

Je ne crois plus, j’ai perdu foi en toutes ses institutions , ces médecins corrompus qui ont oublié leur serment d’Hippocrate et ces politiciens qui ne voient que leurs intérêts .

Alors faites éclater la vérité pour vous , vos familles , vos enfants et tous ces gens à qui on est entrain de ruiner la vie .

Je voudrais savoir comment purifier mon corps de cette injection ?

Bien à vous ,

Noham

Défilement vers le haut