Témoignage

2 membres de ma famille ont été “étiquetés” suspects Covid, à tort

La situation actuelle me laisse plus que perplexe quant à nos libertés individuelles, et surtout, quant à l'honnêteté des médecins qui sont censés nous soigner. Voici 2 exemples que je souhaite partager, je suppose que nous ne sommes pas les seuls à avoir subi cette situation.

Tout d'abord, le cas de mon papa.
Il y a quelques mois (durant le premier confinement), mon papa, âgé de 78 ans, a fait un malaise chez lui durant la nuit. En tombant, il s'est fait mal au pied. Ma maman l'a conduit au CHC. La radio a révélé que sa jambe était cassée. Mon papa étant diabétique et ayant déjà subi plusieurs AVC (sans gravité ni lourdes séquelles), il a été décidé de le garder pour la nuit. Des examens complémentaires ont révélé des traces au poumon, "pouvant laisser croire à des lésions dues au Covid". Dès lors, il a été décidé que mon papa resterait à la clinique, et surtout, que ma maman ne pouvait plus le voir. Elle a dû partir sans pouvoir lui dire au revoir. Un test Covid a été demandé, dont le résultat s'est révélé négatif. Et pourtant, mon papa a dû rester, sur ordre du médecin, dans une unité Covid, avec un écriteau "Suspicion Covid" sur la porte, sans pouvoir recevoir aucune visite, aucun examen complémentaire (suite à sa chute), et en ayant à peine la visite du personnel soignant. Durant son séjour, mon papa s'est plaint de démangeaisons dans le dos. L'infirmière n'a pas regardé, mais a simplement répondu que c'était normal, que c'était dû au fait que mon papa restait tout le temps couché. Aucun diagnostic, aucun traitement, aucune empathie...rien. Mon papa a été traité comme un pestiféré. Après 5 jours, nous avons décidé de contacter le médecin, de signer une décharge et de faire rentrer mon papa à la maison. Ce médecin a été limite grossier avec ma maman. Voilà comment on a traité un "suspect Covid" dans cette clinique.

Vient ensuite le cas de mon grand-père, placé en maison de repos, et âgé de 95 ans.
Nous avons été prévenus que mon grand-père avait contracté la Covid. Donc, isolement, oxygène. Au bout de 2 jours, son état de santé a été jugé satisfaisant. Une prise de sang a révélé que néanmoins, mon grand-père n'avait pas d'anticorps. Ma tante, qui est médecin, a trouvé cela très bizarre, et a demandé à voir le dossier médical de son papa. La direction de la maison de repos a été très réticente pour le transmettre. Mais comme ma tante est médecin, elle a quand même réussi à l'avoir. Résultat : 3 tests Covid, qui avaient été pratiqués sur mon grand-père, se sont révélés négatifs ! Pourquoi donc avoir laissé la famille dans l'ignorance ? Et surtout, pourquoi l'avoir laissé isolé ? Les personnes placées sont déjà tellement démunies, rajouter le fardeau de la solitude à leur situation est inhumain.

Ces deux cas montrent combien les familles sont manipulées, laissées à l'écart, combien les mensonges sont monnaie courante dans les institutions de soin. Deux personnes, négatives, dont on cache les résultats ou qu'on garde à la clinique indûment. Pourquoi ? Pour soutirer des honoraires et des frais de soins de santé ? Les êtres humains ne sont-ils plus que des cobayes ou des vaches à lait ?

Merci pour ce que vous faites, espérons que le plus grand nombre va enfin ouvrir les yeux sur ce qu'il est en train de se passer...

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal