Témoignage

30 minutes par jour

Mi-mars : confinement. Plus de possibilités de rendre visite à notre maman, atteinte de sclérose en plaques, au centre de soin dans lequel elle vit. L'éducateur propose tout de même la possibilité de faire des visios sur rendez-vous en mettant à disposition une tablette. Une solution bien accueillie si elle reste temporaire... car les échanges avec une personne en situation de handicap n'ayant plus la capacité de faire des phrases se font différemment : balades dans le parc, partage du moment du repas, sorties à l'extérieur, etc.

--> https://destyneo.com/handi-activites-idees-dactivites-en-interieur-pour-pmr/

--> https://destyneo.com/handi-activites-idees-de-sorties-pour-pmr/

 

En mai, nous pouvions finalement reprendre les visites mais seulement 20 minutes par jour par résident dans une salle. Sachant que nous avons 2h de route pour nous y rendre, ce n'est vraiment pas pratique... J'ai essayé de négocier 50 minutes toutes les deux semaines mais non apparemment je prendrais la place de quelqu'un d'autre...

Pendant les vacances de Noël, nous avons profité, car c'est passé à 50 minutes. Depuis c'est descendu à 30 minutes puisque la visite peut se faire en chambre ou en extérieur et non plus dans la salle qui nécessitait 10 minute de désinfection entre chaque famille. 

Le week-end dernier j'ai croisé une famille qui me disait qu'elle ne respectait pas les 30 minutes. Je n'osais pas enfreindre les règles car ils nous font signer un papier à l'entrée et j'avais peur qu'ils me refusent de voir ma mère... Finalement nous avons également débordé, je croise les doigts.

La semaine dernière, j'ai fait un appel à la dignité et à l'humanité aux responsables d'unité et d'établissement car cela devient vraiment long de ne plus pouvoir rendre visite à nos familles correctement. J'ai pour habitude que mes messages soient complètement ignorés. Dernièrement j'ai eu une réponse malencontreuse, qui au lieu d'être envoyé à un collègue m'a été envoyée. Elle était pleine de mépris. J'ai honte des cadres fonctionnaires sans cœur qui occupent ce type de poste. Je lui ai suggéré de changer de métier...

 

Cindy

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal