Témoignage

400 000

Mr le Président Macron,

Aujourd’hui, à travers cette rubrique fondamentalement démocratique que propose REINFOCOVID, je m’adresse directement à vous.

A lire tous ces témoignages, mais aussi en observant le comportement des citoyens de France, je suis subjectivement convaincu que vous serez le premier président de la 5e république à l’origine d’une révolte.

Certes, de nombreuses personnes sont soumises, et nombreux sont les électeurs amnésiques.
Mais...

Notons que depuis quelques jours, fort habilement, vous êtes en train de réaliser un changement de cap significatif (ndlr: afin de gagner les prochaines élections).
Les médias, comme depuis un an, relaient ce virage sans relever les incohérences entre les contorsions d’aujourd’hui et les décisions liberticides antérieures, non justifiées « scientifiquement ».

Les cerveaux qui nous dirigent y vont tous de leurs propositions débiles (au sens étymologique du mot), à l’instar de la Maire de Paris qui suggère aux enseignants (souvent bien dociles...) d’ouvrir les fenêtres de classes pour faire cours !

Vous avez dit, le 29 octobre 2020, qu’il pourrait y avoir 400 000 morts supplémentaires si l’option de l’immunité collective était choisie.
Afin de justifier puis décréter le second confinement de tous les Français.
Quel Chef de guerre aurait annoncé à ses troupes : « l’ennemi est si dangereux qu’il risque d’y avoir 400 000 morts » ??

Je n’arrive pas à saisir l’intérêt d’une telle déclaration, qui plus est de la part de la personne garante de nos institutions !
En effet, vous auriez dû, me semble-t-il, utiliser une argumentation positive afin que l’armée de citoyens que vous êtes censé guider, se dirige vers la victoire contre ce Virus !

J’imagine un Officier de Commando d’élite, préparer une libération d’otage avec ses hommes : « bon, les gars, il est clair que y’en a plusieurs qui vont y passer ; faites gaffe ; bonne chance. »
Où est la sagesse que votre fonction impose ?

Car, en admettant que le risque soit tel, est-il utile d’annoncer à son peuple que la mort pourrait frapper à ce point ?
Un Chef d’armée, un Chef Scout, un Chef Indien... aucun vrai Chef n’aurait prononcé cette phrase !

Votre attitude n’est pas normale.
Vos déclarations ne sont pas normales. Vos réactions ne sont pas normales.

Quelques mois auparavant, vous parliez d’ « incivilité ».
Tel est le qualificatif que vous avez choisi pour parler du décès accidentel d’une jeune femme de 18 ans, survenu en pleine ville de Lyon en juillet 2020.
Chacun pourra retracer l’histoire de ce fait divers.
Vous avez qualifié ce drame « d’incivilité », donc, parmi d’autres drames survenus dans l’hexagone à cette période.

Quand j’ai entendu votre commentaire, j’ai d’abord vérifié la définition du mot incivilité.
Constatant que j’avais la bonne définition en tête, je me suis mis à la place des parents et des proches de cette jeune femme : insupportable.

Il est inouï d’entendre le Président de la république prononcer une telle ineptie. Voilà qui vous êtes : un visage d’ange qui utilise des mots de démon. Il n’y a pas d’autre mot.
Vous gérez l’épidémie à SARS COV 2, de la même manière que les faits divers : avec un certain cynisme.

J’entends de nombreux éditorialistes vous rendre grâce suite au « non reconfinement » de ce début d’année 2021. Ils se trompent lourdement de mon point de vue. Ce n’est en effet pas pour tenir tête au conseil scientifique que vous n’avez pas reconfiné, mais pour des raisons politiciennes. Vous sentiez le ras-le-bol monter, et un reconfinement au printemps ou cet été, sera d’autant plus insupportable pour le peuple que vous souhaitez écraser.
Vous répétez aux Français : « nous prenons soin de vous ». Vous pensez et faites l’inverse.
Sachez que certains citoyens ne sont pas dupes.
La peur que vous instillez paralyse de nombreux cerveaux ; mais pas tous.

A travers ces deux exemples des « 400 000 morts » et de « l’incivilité », il est possible d’objectiver que vous savez, Mr Macron, aussi bien exagérer que minimiser en fonction de l’objectif politique que vous souhaitez atteindre. L’Humain n’a pas sa place ; seuls vos intérêts guident vos décisions.

Jamais je n’aurais imaginé écrire ce type de texte en Mai 2017.
Je n’ai d’ailleurs jamais préparé ou rédigé le moindre texte à l’attention d’un seul Président de la 5e république ; je vote depuis 30 ans.

PS(s) :
Pourquoi Mr Jérôme Salomon est toujours en poste après ses déclarations coupables devant les élus ?
Pourquoi Me Agnès Buzin a bénéficié d’un poste à l’OMS ? Mieux conseiller les citoyens du monde ? Rappelons que cette dernière déclarait début 2020 : « les risques de propagation du virus à la population sont très faibles ».
Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?... etc

NB : 400 000 personnes, cela représente :

  • Le nombre de morts durant la guerre d’Espagne (1936-1939).
  • Le nombre d’habitants des départements suivants : Vienne, Savoie, Eure et Loir, Dordogne, Landes, Tarn, Guadeloupe, Deux-Sèvres, les deux départements de Corse.
  • Les 2/3 des décès annuels de la France.
  •  ...etc.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal