Témoignage

66 millions de taulards

Nous sommes 66 millions de... taulards !

 

Même pas en liberté conditionnelle, non ! ils nous ont tout pris, ils nous ont pris tout ce que l’on aimait faire.

Plus de sport, même plus possible de courir le soir après le boulot !

Plus de repas entre amis, il faut rentrer vite chez soi AVANT 18 HEURES !

Plus de contacts sociaux, des fois qu’on ait envie de les critiquer !

Plus de restaurants, plus de bistrots !

Plus de ski, alors que la montagne est si belle et fait tant de bien au moral !

Interdit de sourire, il faut porter un masque même dans la rue par grand vent !

Interdit de parler dans le métro, quelle ânerie, des fois qu’on ait envie de les critiquer !

Interdit de penser surtout.

Je vais faire quelques courses tout près de chez moi où il y a un primeur et une boulangerie. Je ne mets pas de masque sur le trajet pour y aller, je le mets juste pour entrer dans les commerces. (Jusqu’à maintenant je n’ai pas vu la police.)

Je m’aperçois que les gens m’interrogent du regard, et je vois de la peur dans leurs yeux.

LA CORONARNAQUE ! les gens se serrent les uns contre les autres entre 17 et 18 heures au supermarché ou dans le métro !

C’est vrai que virus fait la sieste et se réveille à 18 heures !

Ceux qui nous imposent cette « VIE » sont des sadiques, des bourreaux, des vicieux. Ils prennent plaisir à utiliser leur arme préférée : LA PEUR.

Ils n’acceptent pas d’être critiqués et de rendre des comptes, pourtant ils acceptent des fonctions prestigieuses et les salaires qui vont avec.

J’habite en bord de mer. Il faut mettre un masque pour aller sur la plage, même quand on est deux. La police veille, fait du zèle, vérifie, sanctionne, et ramasse l’argent durement gagné.

Où j’habite il y a une petite forêt fort agréable avec des chemins bien arrangés. À cette époque de l’année personne ou presque ne s’y promène.

Eh bien la police patrouille EN MOTO dans la forêt et défonce les chemins pour vérifier le port du masque !

Je les trouve répugnants ces flics qui vendent leur âme.

Et la jeunesse ? Comment on fait quand on a 20 ans et qu’on doit être chez soi tout seul à 18 heures ?

Comment on fait à 20 ans pour être amoureux ?

Mais surtout ce qui m’inquiète ce sont les enfants qui sont obligés de porter un masque.

Comment font-ils pour courir et s’amuser à la récréation ?

Combien sommes-nous à comprendre ?

 

Merci à vous pour le coin de ciel bleu que vous nous envoyez !

 

Catherine

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal