Témoignage

A bout de souffle

 

Bonjour à vous tous et encore merci

Aujourd'hui j'ai le moral dans les chaussettes, je souffre du mal de savoir.

Je souffre d'être empêchée de voir, de toucher, d'embrasser ma maman qui est en EHPAD et je souffre d'autant plus maintenant que je sais les tenants et les aboutissants de cette mascarade. Maman souffre de la maladie d'Alzheimer et c'était la seule chose qui nous restait (le toucher, les câlins, les bisous).

J'ai pris réellement conscience qu'il se passait quelque chose d'anormal lors de l'ouverture de la campagne de vaccination. J'ai adressé un mail à la directrice pour gagner du temps car je devais me faire hospitaliser et j'avais besoin de trouver un sens et des réponses à tout cela. Je vous joins ci-dessous le mail.

 

Message à l'attention de Madame la Directrice du Centre Hospitalier 

Je souhaite attirer votre attention sur l'agitation actuelle concernant la vaccination ou pas de nos proches.

A ce jour, il me semble que nous avons encore la liberté de nous faire vacciner ou pas.

Ça se complique vraiment dès lors que nous devons prendre une décision à la place de quelqu'un qui n'est plus en mesure de le faire.

La semaine dernière, j'ai été contactée par le service de l'Ehpad, concernant la vaccination de ma maman, pour me dire que nous (sa famille, ses enfants) DEVONS nous prononcer sur le fait de vouloir vacciner ou pas notre maman, que nous DEVONS le faire VITE et que nous DEVONS l'ECRIRE. Cela fait beaucoup de DEVOIR et bien peu de liberté....

Le même jour, la tutrice de maman m'appelle pour me dire qu'elle va donner l'autorisation de vacciner maman sous la responsabilité du médecin.

Donc nous perdons tout droit de nous exprimer à ce sujet.

Pourquoi nous demander notre avis puisque de toutes les façons notre avis n'a aucune valeur ?

Auriez-vous succombé vous aussi à cette "mode" de dire tout et son contraire ?

J'attire votre attention sur le fait que maman est en relative bonne santé et qu'aujourd'hui la vacciner peut réellement la mettre en danger car les vaccins proposés sont testés sur des personnes à faible risque de contracter la Covid-19 et même à risque plus faible d'en faire une forme grave (personnes non représentatives des populations prioritaires à la vaccination), qu'aucune donnée n'est recueillie pour savoir si les vaccins testés permettent de limiter la transmission de la maladie, que le calcul de l'efficacité vaccinale ne repose que sur 170 personnes pour Pfizer et 95 pour Moderna, et sur un délai très court (inférieur à 3 mois), que les effets indésirables à long terme ne sont pas connus.

Ça fait beaucoup, ne trouvez-vous pas ?

Je suis très inquiète du fait qu'aujourd'hui, des scientifiques, des médecins, des personnes donc de terrain, d'expérience, qualifiées et compétentes pour émettre une opinion et proposer des solutions de traitement sur ce virus soient muselés, menacés, radiés, par le gouvernement et par l'ordre des médecins notamment, dans leur pratique de la médecine dès lors qu'elles ne parlent pas politiquement correct. Eh Oh on est où là !? ? de quoi parle t-on ?

Sommes-nous passés en quelques mois d'une démocratie à une dictature ?

Pour ma part, je ne reconnais pas la société dans laquelle je vis, le monde est devenu fou, je ne veux pas aller vite sur ce genre de décision, au contraire je pense qu'il est urgent de ralentir, de se réapproprier ses propres pensées, sa faculté d'émettre un avis éclairé et sans pression, non induit par une propagande omniprésente, vous savez ce truc qu'on appelle LIBERTE !

Aujourd'hui, je suis privée de la liberté d'accompagner ma maman pour la fin de sa vie et c'est tout simplement INSUPPORTABLE.

Je tiens à préciser que je n'appartiens à aucune mouvance anti ou pro de quoi que ce soit et que je n'ai aucun conflit d'intérêt (oui aujourd'hui il faut justifier ses pensées, ses dires, ses actes sous peine d'être traité de complotiste).

Les plus grands complotistes ne seraient-ils pas à la gouvernance de notre pays ! Finalement...

Je vous souhaite une bonne journée et je vous souhaite également de retrouver la liberté. Ne perdez pas espoir, ne perdons pas espoir.

 

Bien cordialement.

 

Isabelle

Citoyenne du monde, un peu naïve, très inquiète pour ses libertés au sens large

Copie de cette lettre adressée à :

- Mme xxx – tutrice

- Docteur xxx

- mes frères et sœurs

A cette époque, je ne me doutais pas combien mon mail avait du sens compte-tenu de tout ce que j'ai découvert par la suite et malheureusement rien n'a vraiment changé.

J'ai envie de hurler..... car aujourd'hui je sais

Pourquoi je ne suis plus libre dans mes actions, mes dires

Pourquoi mon médecin ne me soigne plus

Pourquoi je vais bientôt perdre mon emploi

Pourquoi je vais bientôt perdre le toit que j'ai sur la tête

Pourquoi la majorité de mes compatriotes ne réagissent pas

Pourquoi pourquoi pourquoi....

 

Merci de m'avoir permis de m'exprimer, ça ira mieux demain....

Bien chaleureusement

 Isabelle

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal