Témoignage de :

A ceux qui doutent : prenez le temps de réfléchir…

28 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Soumise à l'obligation vaccinale en septembre, j'ai renoncé à mon travail car j'ai refusé de céder à ce chantage, totalement abject à mes yeux.
Ce choix a été difficile mais la raison l'a emporté.
J'ai également écouté mon cœur, profondément blessé par le fait d'exiger désormais un pass pour pouvoir se soigner à l'hôpital ou même rendre visite à un proche.

J'ai énuméré une vingtaine de raisons qui m'ont poussé à dire NON dont voici les principales:

- J'ai attrapé le covid il y a plus d'1 an et j'ai toujours des anticorps: l'immunité naturelle est acquise à vie alors pourquoi nous obliger à se faire vacciner?
- Le fait que même vacciné on peut attraper le covid et le transmettre.
- Pour les effets secondaires avérés (risques> bénéfice) : pas envie de jouer à la roulette russe.
- Ce soi-disant "vaccin" est toujours en AMM conditionnelle (normalement il faut attendre 10 ans avant sa mise sur le marché)
- Manque de recul : on ne connait pas les effets secondaires à long terme.
- Pourquoi faire confiance aux laboratoires qui ont été maintes fois condamnés pour corruption?
- A cause également du pass sanitaire qui est une atteinte à nos libertés fondamentales.
- Aberration d'avoir interdit les traitements.
- Aucune transparence, tout est "secret défense".
- Le fait que tous les spécialistes qui alertent soient discrédités voir censurés.
- Pour le nombre de doses annuelles: déjà 3 doses du jamais vu ! on parle maintenant d'un rappel tous les 4 mois !
- On peut avoir des "vaccins " différents au gré des injections, même les femmes enceintes : tout est possible ! Pire, si on a des problèmes plus tard on ne sera pas lequel nous à causer du tord.
- L'incitation à la vaccination des enfants alors que ceux-ci ne développent pas de symptôme grave.
- A cause également de toutes les aberrations :
On peut prendre le métro bondé sans pass mais pour se rendre à la bibliothèque il est exigé.
Les politiciens n'ont pas d'obligation vaccinale mais nous si.
Les vaccinés contaminés sans le savoir peuvent se rendre à l'hôpital et ainsi contaminer les autres.
Etc....

 

Le comble c'est que quand vous questionnez les personnes vaccinées, la majorité ne l'a pas fait pour se protéger du covid mais juste pour pouvoir bénéficier du pass.

Dans cette société où tout va vite, où l'on nous dicte quoi penser, quoi consommer, quoi faire
Prenons le temps tout simplement :
- de méditer sur ce qu'il se passe
- d'écouter son cœur et sa raison
- d'avoir le courage de dire non ou stop .
Nous le devons, pour nous, pour nos enfants.

Alors même si nous avons perdu notre travail, nous avons gagné notre liberté et préserver notre conscience.

Quoi qu'il en soit, nous sortons plus forts face à cette épreuve.
Nous serons fiers d'avoir fait partie de ceux qui ont lutté contre et non pas pour,
De ne pas avoir vendu notre liberté pour un simple café parfois,
De ne pas avoir fait l'apologie de la vaccination pour de l'argent.

Pour finir, gardons espoir et soyons unis car l'union fait la force et tout est fait pour nous diviser.

Sonia

Défilement vers le haut