Témoignage

Aberration hospitalière : histoire vraie

 

 

 

Voici l’histoire d’un vieux monsieur de 91 ans qui tombe chez lui dimanche dernier. Les pompiers l'emmènent aux urgences de l'hôpital suivi de sa fille. Celle-ci ne peut l'accompagner en raison des conditions sanitaires.

Elle le récupère quelques heures plus tard avec le diagnostic de fracture du poignet mais l'interne n'est pas sûr qu'il ne faudrait pas opérer. Un conseil de médecins doit donc se tenir pour décider si l’opération est utile ou non. On demande à la fille de téléphoner le lendemain pour savoir ce qu'il en est, et on lui dit que son papa est testé positif. Et on le lui rend !!!…

Pendant ce temps, d'autres sont enfermés dans des EHPAD sans aucune visite pour les mêmes raisons !!

Le lendemain au téléphone, on confirme à la fille qu'elle doit ramener son père à 10h pour l’intervention chirurgicale. Même chose, elle ne peut l'accompagner. Là, je vous passe divers évènements sordides sur la journée qu'elle passe à attendre son père pour le récupérer vers 17h, avec une simple résine et des explications fumeuses sur le fait qu’il n'a pas été opéré. Le monsieur est épuisé, souillé (même couche depuis le matin qd il est arrivé), affamé (il n'a rien mangé depuis qu’il est arrivé) MAIS il a été testé une seconde fois !!!!!

Ceci suppose qu'il a été comptabilisé 2 fois dans les cas positifs et que l'hôpital a touché 2 fois la subvention !!!!
La fille a demandé ce qu’elle devait faire vis-à-vis des infirmières et kinésithérapeute qui suivent son père à domicile. Réponses très évasives de l'ensemble du personnel sauf un médecin qui lui a clairement dit de ne surtout rien faire (sans doute le plus sensé à mon avis).

Je suis écœurée par ces abus et la maltraitance occasionnée.

Amitiés

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal