Témoignage de :

Abus HEH de L.

19 juin 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour,

Rdv annuel de suivi à l'hôpital : j'hésitais à y aller. L'avant-veille du RdV, je reçois ce texto : "Si RDV Hôpital passe sanitaire et masque chirurgical exigés vous et votre accompagnant".
Pour pouvoir m'y rendre, j'ai une ordonnance du médecin pour faire test PCR ou en cas d'impossibilité faire un test antigénique et si suspicion COVID faire PCR en laboratoire. Je me rends en fin de matinée en pharmacie pour faire le test antigénique.
A la lecture de l'ordonnance, la pharmacienne veut m’obliger à faire un test PCR, et ne veut pas me faire le test antigénique. Je lui réponds qu'il m'a été impossible de le faire au laboratoire. Finalement, elle accède à ma demande.
Pour mon premier Rdv à l'hôpital en début d'après-midi, au service de radiologie : la secrétaire ne me pose aucune question concernant le passe sanitaire. Pour faire la radio au sous-sol, une autre secrétaire/infirmière ne me demande rien ni le médecin lors de l'examen. Pour mon second RdV dans un autre service (autre bâtiment) le même jour avec un gastro-entérologue, les secrétaires me posent des tas de questions dont mon schéma vaccinal (nombre de doses etc.).
Non vaccinée, celles-ci me demandent la raison et, si j'ai une contre-indication. Ensuite me demandent d'une manière désinvolte si j'ai fait au moins un test, je réponds par l'affirmative et elles me disent qu'elles me croient sur parole sans consulter le document.
Outrée, j'ai exigé qu'elles prennent connaissance du dit-document puisque c'était la condition" sine qua non" pour venir en consultation. Après réflexion, en salle d'attente, je décide de solliciter le secrétariat pour la rectification de mon dossier. Je leur dis que je ne comprends pas toutes ces questions confidentielles relevant du secret médical et que présenter un document suffirait.
Elles me répondent que c'est la procédure, que c'est confidentiel. Une des secrétaires me souligne que le passe sanitaire saute de partout et que sans doute, pour l'hôpital ce sera pareil ....
Un médecin entendant ma demande s'est immiscé dans la conversation car j'insistais pour que les informations soient rectifiées et me déclare : "Nous n'avons pas que çà à faire à téléphoner au gouvernement le soir". Surprise d'entendre cela car à aucun moment je n'ai souligné ce problème. La secrétaire aurait du juste me réclamer (par discrétion) un justificatif demandé par texto (passe sanitaire ...) Sans poser toutes ces questions qu'elle a inscrites sur la base informatique.
Il me semble anormal cette façon de procéder - très intrusive, abusive et indélicate - aussi comment faire pour faire rectifier son dossier si cela est légal normalement oui, suivant la loi informatique et libertés...??? Pour information de ce dysfonctionnement majeur et incompréhensible...
Merci pour votre réponse

A vous lire, Bien cordialement

Défilement vers le haut