Témoignage

Aider nos anciens

Depuis six ans maintenant, je suis employée à domicile auprès de personnes âgées.

J’ai accompli diverses tâches : secrétariat et démarches administratives, écriture de mémoires personnelles, toilettes, préparation de repas, courses, petits bricolages, etc ... ce que nous vivons dans une vie courante surtout en tant que mère de famille nombreuse !

Concernant le début du Covid en mars 2020, je n’ai changé aucune de mes visites auprès des personnes âgées que je voyais. J’ai continué à aller faire la toilette et le repas de mes voisins âgés (91 ans). Aujourd’hui décédés tous les deux de leur belle mort SANS COVID !

J’ai continué à faire le ménage, courses, bricolage, repassage chez une dame (87 ans), atteinte de la maladie d’Alzheimer et qui est complètement perdue entre attestations, masques, autorisations ...

J’ai continué à faire les courses, les mails et autres tracasseries sur ordinateur chez une autre dame de 78 ans, qui respecte les ordres gouvernementaux hors de chez elle et avec qui nous prenons le temps de vivre ordinairement chez elle.

Tout cela sans masque MAIS EN ME TENANT ÉLOIGNÉE ET EN ME LAVANT LES MAINS (eau + savon) SYSTEMATIQUEMENT EN ARRIVANT DANS LEUR HABITATION ET CHAQUE FOIS QUE NÉCESSAIRE.

J’ai continué à visiter une dame âgée de 87 ans en Ehpad, qui ne bouge plus de son lit et souffre d’angoisses.

Ehpad non regardant sur le nombre de visites en revanche.

Dans ce cas uniquement, je me suis malheureusement pliée au règlement : arrivée dans le hall d’entrée : gel, changement de masque, prise de température frontale, blouse, sur-chaussures et charlotte obligatoire pour monter en chambre.

Et cette semaine, assouplissement du règlement avec seulement gel, changement de son masque en rentrant dans l’Ehpad.

Le plus étonnant, c’est que ce sont les personnes en bonne santé qui portent des masques chirurgicaux de base et non les personnes fragiles.

Toutefois, je vous avoue que si elles devaient porter ce masque toute la journée, ce serait peut-être cauchemardesque pour elles et incompréhensible.

Les personnes âgées qui descendent au salon sont masquées. Le moral est bas pour bien des anciens. Ils sont tous très désorientés, perdent en autonomie et en relations sociales.

Nouvelle récente, lundi dernier 14 décembre, visite comme chaque semaine dans un Ehpad.

A l’entrée, je suis barrée car deux cas Covid positifs sont avérés donc les visites suspendues.

La personne de l’accueil va se renseigner pour avoir l’accord de ma visite en chambre.

Après un long temps d’attente, la réponse est oui avec à nouveau le protocole d’armée ! Blouse, charlotte, sur-chaussures, nouveau masque et température.

Quand je suis installée dans la chambre, j’entends le kiné et les aide-soignantes discuter. Une résidente sort et demande si elle peut descendre.

Réponse du personnel : « vous pouvez sortir de votre chambre, marcher dans le couloir, mais vous n’avez pas le droit de descendre et de changer d’étage. »

Est-ce cela vivre ?

J’étais consternée, abasourdie par autant de bêtises non réfléchies.

Enfin, à titre familial, je peux témoigner du travail de sape réussi de la part du gouvernement, à savoir la PEUR transmise aux personnes âgées car mes parents ne souhaitent pas voir tous leurs petits-enfants ensemble : résultat famille divisée et chacun chez soi !

C’est triste et je ne vois pas le sens de Noël cette année.

Je n’évoque pas les vaccins ignobles qui sont là aussi pris pour le miracle contre le virus avec un « gobage » de la population terrifiant !

 

Merci encore à chacun de l’équipe ReinfoCovid qui me permet de ne pas sombrer dans une folie douce et un découragement nocif.

 

Stop à la maltraitance de nos aînés tout comme nos enfants.

En tant que mère de famille, je souhaite transmettre à mes enfants l’importance première et univoque de protéger et défendre l’humain et non le financer.

 

Je préfère continuer de vivre chaque jour avec le risque de mourir au lieu de mourir en arrêtant de vivre !

 

Hauts les cœurs !

 

Béatrice

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Aller au contenu principal