Témoignage de :

Asthme émotionnel suite à la suspension

28 août 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Depuis un an je souffre d’asthme. J'étais en excellente santé avant tout ça.
En janvier 2020, après avoir passé une VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) et monté patiemment mon projet durant 5 ans, je me suis lancée comme autoentrepreneur, en tant que médiatrice artistique, dans les Ehpads notamment, en soins palliatifs, résidence pour personnes âgées. Cela marchait plus que bien. Je devais même signer deux nouveaux contrats en mars. Début mars 2020, tout s'est arrêté. Ensuite j'ai repris en pointillés jusqu'à l'obligation d'injection. Double peine pour les artistes (je suis aussi musicienne ) qui furent les premiers mis au rebut, avant de tout perdre.

Depuis, j’erre de médecin en énergéticien, d’acupuncteur en psychologue, avec en prime un passage aux urgences pour une détresse respiratoire... à mes frais bien entendu, alors que les autorités m'ont privée du droit de travailler...

Se sentir à ce point indésirable est extrêmement violent à vivre. Mes "anciens" me manquent mais au moins j'ai pu convaincre mon mari et mes filles de ne pas se faire shooter!

Autour de moi, je compte avec tristesse les effets délétères: pneumonie, fausse couche, avc... avec à chaque fois un déni total et une indifférence à notre choix.

Je continue à chercher une solution de guérison et des alternatives pour travailler plus librement , et je garde espoir.

Delfine

Défilement vers le haut