Témoignage

AUX SOIGNANTS ET AUX RESISTANTS

Chers Soignants, chers Résistants,

Ca y est, la loi va stigmatiser officiellement ceux qui choisissent de disposer de leur corps comme ils l'entendent.

Cela nous oblige à nous poser plein de questions :

- Est-il préférable de se soumettre à l'injection d'un produit dont les effets sont inconnus... ou de décider de ne plus aller au restaurant avec ses amis ?

- Est-il préférable d'entrer dans un engrenage où l'on sera obligé de recevoir 3... 4... 5 doses, et ceci tous les 6 mois... ou de ne plus aller au cinéma ?

- Est-il préférable de céder à un chantage, d'accepter une "petite dose" ou de refuser de voyager dans un pays étranger où les règles sanitaires peuvent changer du jour au lendemain ?

- Est-il préférable de se soumettre à l'ordre mondial du capitalisme... ou de réfléchir à nos vraies valeurs (solidarité, aide, lien familial et social) ?

- Est-il préférable de garder grâce à "une petite dose" un emploi de soignant mal payé, peu reconnu, ou de réfléchir à une reconversion ?

A CELA, CHACUN EST LIBRE DE REPONDRE ET DE CHOISIR SELON LA FORCE DE
SES CONVICTIONS MAIS AUSSI, HELAS, DE SA POSSIBILITE OU NON DE CHANGER DE VOIE.

Aux soignants, je tire mon chapeau. Je sais que vous avez été généreux et courageux de mars 2020 jusqu'à aujourd'hui.
Et j'admire ceux d'entre vous qui ont le courage de résister, au péril de leur emploi et de leur paye.
Aux résistants, je dis : il est nécessaire de s'entourer d'alliés, de fuir les moralisateurs de tout poil et de vivre en accord avec ses convictions.
Et surtout, s'entourer de gens éclairés et intelligents, ouverts au débat, est la meilleure parade contre l'obscurantisme.

Esmeralda

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal