Témoignage

Café Liberté sur Grenoble… la “boum” du samedi après-midi, comme “dans la vie d’avant”!!

Café Liberté sur Grenoble... la "boum" du samedi après-midi, comme "dans la vie d'avant"!!

Notre collectif (Café Liberté) organise des goûters partagés en plein centre du vieux Grenoble (Place Aux Herbes, souvent...) depuis le mois de décembre 2020, avec l'idée de remettre de la VIE et de la JOIE dans la ville.
On partage une boisson ou un bout de gâteau avec les passants. On affiche nos idées (stop dictature sanitaire, masques inutiles, un câlin et pas de vaccin!! etc). Depuis peu, nous avons une sono mobile, qui nous permet de mettre de la musique (engagée... Ingrid Courrège, etc) en nous promenant dans les rues, au milieu des passants masqués qui ressemblent à des zombies... ou de mettre juste de la bonne vieille variété française des années 80 ... et je peux vous dire que ça a un succès FOU!!

La dernière fois, nous étions une bonne trentaine à danser sans masque, et nous avons été rejoints par tous les gens qui passaient et ne résistaient pas à ce "chant des sirènes... du BONHEUR!!" ... faut dire que ces musiques donnent vraiment envie de bouger (partenaire particulier... l'amour à la plage... y'a pas de gestes barrières dans ces chansons là!! ha ha ha) ... on a même fait une jolie chenille, !
QUEL PLAISIR On a en voyant tous ces visages RAVIS, lumineux, HEUREUX de danser, chanter à tue tête et oublier la folie du monde actuel.
Des gens masqués nous ont rejoint et la plupart on fait tomber ce morceau de tissu inutile et nocif.  Il y avait une telle énergie d'humanité et de joie que même les SDF qui nous ignorent habituellement, sont venus nous rejoindre pour danser avec nous!!

Voilà, on en est au 2ème samedi bien musical, et au 10ème samedi de partage de goûters et d'idées et à chaque fois on a le droit à la petite visite express de la police municipale (mais pas que, on a aussi eu les CRS, et la police nationale) Ils ont constaté qu'on était sans masque, mais ne nous ont pas verbalisé. On leur a proposé un café, qu'ils ont poliment refusé

Et voilà!! On discute avec eux, ils ne sont pas libres d'exprimer leur point de vue, mais on sent bien qu'ils pensent comme nous (pas tous, mais une grande partie) Que dire de plus? eh bien... faites pareil chez vous, car, comme le dit la chanson "c'est bon pour le moral"... ;-)

https://cafeliberte.webnode.fr/

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal