Témoignage

Cancer, le confinement meurtrier

Bien que malheureusement plutôt individualiste j'ai découvert récemment que le partage est le seul véritable remède au malheur.
Après des épisodes de douleurs à la nuque, au bras et l'épaule gauche depuis presque 2 mois le confinement arrive, cantonné chez moi je fais de l'exercice et perds beaucoup de poids.
Je consulte en vidéo-consultation plusieurs médecins toutes les 2 semaines; antidouleurs et décontractant musculaire , ça passera après tout j'ai 28 ans et je suis sportif.
Je me sens plutôt bien, je transpire la nuit, j'ai perdus 15 kilos en une vingtaine de jours , je pensais que c'était dû à mon jeûne intermittent et ma surdose de sport, il n'en était rien.
Enfin le déconfinement arrive !
Me voilà chez des amis à jouer une partie de jeu de rôle, un des joueurs est devenu médecin et vient d'ouvrir son cabinet , génial il va pouvoir m'ausculter !
La semaine d'après il me palpe et détecte un gonflement inquiétant d'un ganglion au niveau de la clavicule, le lendemain je serai hospitalisé en urgence.
Même pas 48h après tout était fait, scanner, échographie, analyses sanguines et biopsie;
résultat j'ai un Lymphome anaplasique stade 2, un cancer des ganglions, une masse de près de 20 centimètres (oui oui j'ai bien dit 20) a poussé entre mes 2 poumons et remontait dans mon cou.
Je suis actuellement en chimiothérapie à Gustave Roussy où les médecins sont très confiants quant à ma guérison future ! :)

Comprenez une chose.
Le lymphome est un des cancers les plus agressifs qui soit et chaque semaine qui passe compte triple dans le pronostic de guérison.
Pendant des semaines je ne pouvais faire que des vidéo-consultations inutiles, et c'est uniquement après le déconfinement que j'ai pu être ausculté parce que j'ai pu voir des amis, toucher les personnes.
En clair je n'avais aucun symptômes alarmants, si le confinement n'avait pas eu lieu je me serais fait dépisté beaucoup plus tôt et mes chances de survie auraient augmentées, et si le déconfinement n'avait pas eu lieu il est facile de présumer que mon cancer aurait été diagnostiqué trop tard...
Pour conclure sachez que ce qui donne un sens à nos vies, c'est de prendre soin les uns des autres et pauvre est celui qui n'aime que lui, je ne suis qu'un dégât collatéral anonyme d'une société où les dirigeants ont oublié ce qui est important.
Merci de m'avoir lu je vous souhaite à tous et toutes le plus grand des bonheurs.

 

 

 

Jordan Langlois

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal