Témoignage

C’est un vol !

 

Je suis une jeune femme de 21 ans, depuis mars 2020 je ne peux plus vivre librement, vivre ma jeunesse et avoir du plaisir à vivre !

Les gouvernements utilisent le Covid-19 comme excuse pour violer nos droits fondamentaux et nous voler notre jeunesse ! Quand est-ce que les jeunes de ma génération vont se réveiller, arrêter d’avoir peur et de croire en cette manipulation mondiale ? Quand est-ce que nous allons nous soulever face à cette dictature ?

 

J’ai vécu le Covid dans un Établissement Médico-social en Suisse (maison de retraite). Lors de la première vague j’ai donc eu peur moi aussi, je me suis protégée et confinée, même si en Suisse nous n’avions pas de confinement strict. Je me suis privée de vivre par peur de le transmettre aux résidents dont je m’occupais, peur de le transmettre à mes parents, à mon frère et peur de l’avoir car je suis asthmatique.

Après 3 mois de soumission et de peur, je me suis réveillée en Juin 2020 ! J’ai ouvert les yeux sur la situation car sur la centaine de résidents qui vivent dans cet EMS, nous n’avions eu qu’une dizaine de cas et surtout 5 décès… Une résidente proche de ces 100 ans et très asthmatique, n’est pas morte du Covid, elle se portait même mieux au niveau respiratoire après l’avoir eu. Elle ne m’avait pas contaminé malgré le fait qu’elle m’avait toussé dessus en étant positive. Je n’ai pas non plus connu de personne contaminée par le Covid dans mon entourage. Je n’ai pas eu le Covid et je ne l’ai transmis à personne.

J’ai donc décidé de vivre au maximum en Juillet, Août et Septembre. J’ai voyagé, je suis sortie dans des bars et j’ai même réussi à aller en boite de nuit, j’ai parlé sans masque avec des inconnus, j’ai même été très proche physiquement de certaines personnes. Je retrouvais le plaisir de vivre ! En parallèle, je continuais à travailler en tant qu’aide-infirmière dans la même maison de retraite. Je ne respectais plus aussi bien les mesures anti-Covid, je vivais ma jeunesse en sortant et en partageant des moments avec plein de personnes différentes et malgré cela je n’ai rien transmis à aucun résident, ni à ma famille, car je n’ai pas été malade.

 

Depuis la rentrée, je ne peux de nouveau plus vivre ma jeunesse. En effet tout a été refermé très vite, les cours se donnent en ligne pour la grande majorité.

Donc on nous oblige à rester chez nous sans voir personne, mais en Suisse nous ne sommes pas confinés…c’est tout comme.

J’ai commencé cette année des études en soins infirmiers, je suis dans une nouvelle école, je ne connais personne. On m’empêche de faire connaissance avec les personnes de ma classe, on nous empêche de faire des fêtes comme cela se fait en temps « normal » … Bref aucune vie sociale, des cours donnés en ligne ce qui n’est pas une bonne manière d’enseigner à mes yeux. Suivre des cours depuis chez soi ne favorise pas du tout la concentration, c’est encore plus difficile pour les personnes ayant des troubles de l’attention comme moi…

De plus tout ce que l’on apprend en cours et donc en théorie, est illustré par le contraire dans la pratique…très motivant.

 

En bref je commence à saturer fortement de cette situation ! On nous prend notre jeunesse, en justifiant cela par le fait que la tranche d’âge des 20-30 ans sont ceux qui transmettent le plus le virus. Dommage je n’y crois absolument pas…je n’ai pas été malade malgré le fait que je sois sortie en boite de nuit, je n’ai donc transmis à personne le Covid ! Et je ne connais personne qui a été malade.

Je refuse que l’on continue à mentir et à manipuler les peuples contre les jeunes !

Il faut que l’on se réveille ! C’est à nos jeunes générations de faire changer les choses et pas à nos ascendants ! C’est à cause des décisions politiques que les générations passées ont prises que nous en sommes là aujourd’hui, en tout cas en partie. C’est donc à nous de nous battre pour retrouver nos vies ! Il faut que nous retrouvions notre vie sociale, nos études normales et notre plaisir à vivre ! Nous avons une vie à construire !

 

Cécile

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal