Témoignage de :

Comment dramatiser pour inciter à la vaccination : le précédent H1N1

1 février 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Lors de la campagne de vaccination H1N1 (2009), chaque semaine ,une audio-conférence réunissait, avec le ministère de l'intérieur, les préfectures de zone de défense et de sécurité et les conseillers zonaux de défense et sécurité sanitaire en poste dans les ARS de zone, pour un point de situation..

Le pic épidémique étant passé, un préfet indiqua qu'il suivait les recommandations de l'Institut national de Veille sanitaire (INVS), de ne plus fermer les écoles ( l'une de ses attributions). Tollé des autres zones et du ministère de l'intérieur qui ordonna de continuer de fermer les écoles "Parce qu'il fallait dramatiser la situation pour inciter les gens à continuer de se faire vacciner".

Vaccination que le Pr Floret, président du comité de vaccination jugea alors "contre-productif" de rendre obligatoire, et dont le taux le plus bas était chez les soignants que les coups de téléphone du ministère de la santé aux hôpitaux réticents n'arrivaient pas à convaincre.

La confiance ne se décrète pas et se perd à jamais, sauf chez ceux qui ont la mémoire courte.

Alain

Défilement vers le haut