Témoignage de :

Conséquence du vaccin et future soignante

14 septembre 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Je suis actuellement en formation pour devenir Auxiliaire de Puériculture et j'ai été donc confronté à l'obligation vaccinale contre la covid-19. J'ai reçu deux doses de vaccin en septembre 2021 et j'ai eu le covid en février 2022. Peu de temps après, j'ai eu une très grosse bronchite asthmatiforme qui a perduré dans le temps : suite à cela, j'ai mis de nombreuses semaines avant de m'en remettre complètement. Etant donné que j'ai eu le covid au mois de février, je pensais être tranquille quant à la dose de rappel obligatoire pour les soignants et les étudiants en santé (une troisième dose pour moi du coup.).

La réalité a été toute autre : fin août je reçois un e-mail de mon école stipulant que les étudiants qui n'ont pas eu leur dose de rappel étudient en toute illégalité (ce sont leur mot), et, doivent, par conséquent fournir une attestation de schéma vaccinal complet OU un certificat de rétablissement OU un document de contre indication fournit par la CPAM. Bien que j'ai eu le covid en février, cela faisait déjà pratiquement sept mois et donc mon certificat n'était plus valable. Mon école m'a renvoyé plusieurs mails m'informant que si je n'envoyais pas un document de schéma vaccinal complet j'allais être suspendue de la formation et je ne passerai donc aucuns des derniers examens qu'il me reste. Je suis à 4 mois de la fin, avec UNIQUEMENT 4 jours restant d'école, et deux prochains stages que je réaliserai en crèche où, par ailleurs, le vaccin n'est pas obligatoire.

J'ai été donc obligée malgré tout de me faire vacciner.

J'ai eu ma dose de rappel le 3/09/2022 et dès le lendemain j'ai de nouveau déclaré une bronchite asthmatiforme. Dès que je marche un peu, que je m'active pour des tâches quotidiennes, je ressens une gêne pour respirer, mon cœur s'emballe plus vite avec des douleurs à la poitrine. Entre le vaccin et le covid, je ressens une fragilité pulmonaire que je n'avais pas avant. Je vais faire une demande auprès de ma docteur pour éventuellement passer des examens et voir si depuis, je n'ai pas développée de l'asthme.

 

Carla

Défilement vers le haut