Témoignage

Consultation en anesthésie ambulatoire

Bonjour

J'ai accompagné ma conjointe ce matin pour une consultation au service anesthésie ambulatoire dans une clinique de l'agglomération de Rouen. Elle doit se faire opérer prochainement du canal carpien et avait rendez-vous avec l'anesthésiste pour cette raison.

Je devais donc l'attendre non pas dans la salle d'attente (déserte) mais dans le hall d'accueil attenant, passons. Lorsqu'elle est sortie de la consultation le docteur l'accompagne jusqu'à l'accueil et leur discussion porte sur l'obligation du test PCR. Elle lui explique qu'elle redoute cet examen qu'elle juge inutile car ne souffrant d'aucun symptôme. À ce moment, l'anesthésiste me regarde fixement (j'ai levé les yeux au ciel en entendant ses arguments) et me prend à partie sur un ton agressif ! "Qu'est-ce que vous avez à dire?" me lance-t-il. Cet homme d'environ 30 à 35 ans, imbu de sa personne, me toisant de la tête au pied, s'adresse à moi comme si j'étais un vulgaire délinquant. Je n'en crois pas mes oreilles, je présente bien et je suis bien élevé, j'ai une tendance naturelle à respecter sa profession donc bien sûr je reste courtois et entame la discussion en lui faisant remarquer que ma compagne n'est pas souffrante et qu'il me paraît normal qu'elle soit réticente à faire ce test. Il s'est transformé en robot macronien, me récitant sans y croire lui-même un seul instant tout ce que les médecins de plateaux télé nous répètent depuis un an. Il termine par nous expliquer que, d'accord ou pas, c'est obligatoire et que madame peut très bien renoncer à l'opération. Sachant qu'elle souffre le martyr, je n'ai pas senti la moindre compassion de sa part. Et là, tenez-vous bien, cerise sur le gâteau, il conclut avant de nous dire au revoir "faites correctement le test, de toute façon j'appellerai le laboratoire pour m'assurer que vous l'aurez bien fait!" Nous nous sommes regardés ébahis avec ma compagne, pas le temps de se demander si nous avions bien entendu qu'il nous soupçonne d'être capables de présenter un faux document qu'il avait claqué la porte de son cabinet et disparu. Effrayant de savoir sa vie entre les mains d'individus de cette nature, l'opération est génératrice de stress pour elle, même si nous savons que le canal carpien s'opère tout à fait correctement. Nous sommes profondément écœurés par ce qu'est en train de devenir la médecine en France.

Merci de m'avoir lu, cela me fait du bien de pouvoir partager cette expérience désagréable. Bravo pour ce que vous faites!

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal