Témoignage

Contourner l’empêchement du soin

Il y a deux mois, mon fils et son épouse (une trentaine d'année) ont été atteints par le virus du Covid (variant anglais). Leur médecin traitant leur a prescrit, outre du doliprane, de rester à la maison jusqu'à aggravation nécessitant une hospitalisation.

Face à l'aggravation de l'état de santé de l'épouse de mon fils en obésité morbide, Mon fils était dans un sale état aussi. J'ai eu la chance d'être l'ami d'un chirurgien qui a pris le risque de rédiger une ordonnance prescrivant azithromycine + hydroxychloroquine (le protocole Raoult en qq sorte). La pharmacie habituelle de mon fils a accepté de délivrer l'antibiotique mais a refusé la délivrance de l'hydroxychloroquine. Mon ami chirurgien a dû rédiger une autre ordonnance pour mon fils seulement (pour éviter le flicage de l'Assurance Maladie) pour une pathologie d'hypersensibilité au soleil soignée aussi par l'hydroxychloroquine. En y ajoutant une crème à la con (non remboursée) et en allant dans une autre pharmacie, ça a marché.

Avec trois ordonnances et deux pharmacies, j'ai pu, grâce à ce courageux chirurgien, faire soigner mes enfants.

En 48 H, ils allaient mieux, les symptômes disparaissaient rapidement. Au bout d'une semaine, ils ont pu (surtout elle) reprendre une vie normale.

 

Serge, un Papa soulagé grâce à un chirurgien courageux.

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal