Témoignage

Contre-indications à la vaccination covid-19

Bonjour,

Je prends connaissance des contre-indications à la vaccination Covid-19 et me pose, très sérieusement, la question :
Pourquoi rien n'est mentionné concernant les personnes porteuses de maladies auto-immunes ?

Pour ma part : je suis non seulement porteuse d'une thyroïdite de Hashimoto avec une thyroïde multinodulaires.

Cette thyroïdite est apparue suite à la vaccination de l'hépatite B : à la prise de sang mes anticorps contre cette maladie sont restés excessivement élevés et suite à une seule injection.

Mon système immunitaire a visiblement sur réagit à cette vaccination.

Je ne me fais plus vacciner depuis : mes rappels dtpolio ne sont pas à jour depuis 15 ans et malgré tout, à la prise de sang : mes anticorps sont, également, toujours "au taquet".

Donc pourquoi, dans certains cas également : venir surcharger le corps de quelconque rappel ?

J'ai par ailleurs des soucis d'allergies importants aux antibiotiques : rhulied 150, clamoxyle, oroken, orelox, vybramicine 100. La prise de ces antibiotiques m'ayant entraîné : œdème + urticaire.

Allergies, également, à certaines crèmes qui me brûlent la peau dès l'application ou encore certaines lessives + exémas de contact avec certaines plantes, par ailleurs.

Malgré tout : à la lecture des contre-indications vaccin Covid-19, dictées par le Gouvernement : je ne rentre dans aucune de leur case.

Et j'imagine, évidemment, que nous sommes plusieurs dans ce cas.

De mon côté : il est, purement et simplement, Hors de question que je me fasse vaccinée. Je ne céderai en rien à cette pression d'autant plus que nous avons failli perdre notre fille à l'âge de 6 mois suite à une injection de Tetravac acellulaire.

Et ce après avoir été traitée de "parent irresponsable" par certains Médecins de l'époque.

"Parent irresponsable" parce que j'ai, à l'époque, attiré leur attention sur ce terrain familiale auto-immun + allergies particulier avant de céder à vaccination.

Aucun n'a voulu écouter sauf une : une Pédiatre Homéopathe qui a donc choisi de la vacciner avec le vaccin considéré le moins risqué : le Tetravac acellulaire.

Et malgré cela : notre fille a failli y passer. Sa jambe était comme brûlée avec plus de 40 de température qui ne baissait plus. Elle est arrivée dans les 24h après la piqûre dans un état léthargique à l'hôpital.

Que serait il arrivé si nous avions cédé à la pression des autres Médecins avec une vaccination nettement plus lourde ?...

Le pire c'est qu'après plusieurs examens dont une ponction lombaire aux urgences ce jour là : les Médecins en ont conclu à un "virus" sans remettre, à aucun moment, le vaccin qu'elle venait de recevoir en cause.

Comment avoir confiance, désormais, en tout cela ?

RÉSISTANTE jusqu'au bout.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal