Témoignage

Corona Mon Amour

Voici une vidéo que j'ai réalisée comme témoignage de ce qui est appelé aujourd'hui covid long. Je me permets de vous la partager si elle peut vous faire écho, afin qu'elle puisse peut être inspirer la vie au lieu de la peur, la paix au lieu de la guerre....

https://www.youtube.com/watch?v=ijLXv-oseWQ&lc=UgxQqkv9JVCCLwj51gB4AaABAg

Je partage ce témoignage, suite aux retours et encouragements que j'ai pu avoir via les groupes de soutien Covid Long et je les remercie (Soutien Covid19 de J1 à # apresJ60 Covid Long - Groupe de soutien Collectif de Malades Covid19 au Long Cours). Je la partage et j'aimerais rajouter quelques lignes ici :

Il est difficile aujourd'hui de m'exprimer, non pas parce que je subis une censure répressive directe, mais parce que je m'auto-censure. Je m'auto-censure pour plusieurs raisons : parce que je n'ai pas de mots pour dire les choses ni aucune certitude à les dire, parce que je ne me reconnais ni dans les pro, ni dans les anti, ni dans lesdits moutons, complotistes, ni dans lesdits éveillés, je ne peux/veux pas choisir de « camp », parce que je dois avant tout trouver ma propre vérité plutôt que de m'impliquer dans une vérité extérieure, et parce que je ne sais rien...
Mais je sais une chose à travers ce que je vis depuis plus d'une année maintenant, c'est que j'ai l'opportunité, nous avons l'opportunité de transcender ce que nous vivons pour avant tout nous rencontrer, aller vers notre propre vérité, celle qui nous ressemble, pas celle qui prend naissance dans la peur de la vie, de la mort, de la maladie, de la perte, de l'autre, de la vérité de l'autre, de la culpabilité, du changement... ni dans des conventions, ni dans toutes les idéologies spirituelles, politiques, médiatiques, médicales, scientifiques, éthiques, libertaires... Nous avons la formidable occasion face à cette absence de cohérence, ce brouhaha de non-sens, ce bon sens mis à mal, toutes ces absurdités vécues, ce chaos … J'ai la formidable occasion de me rencontrer véritablement, en prenant conscience ce qui
est acceptable ou non pour moi de vivre et comment le vivre, car le seul camp à choisir et à défendre est soi-même dans l'authenticité.
C'est difficile oui.... Plus je me sens perdue, plus j'ai une chance de me trouver.

L'important pour moi aujourd'hui n'est pas de savoir si tout ce que l'on me dit est vrai, ou tout ce que l'on ne me dit pas est un mensonge, l'important pour moi aujourd'hui, est d'ouvrir grand mes yeux, de reconnaître ce qui est juste pour moi, ce qui me ressemble, ce qui me fait écho, et de tout mettre en œuvre dans ma vie dans ce sens, même si cela me demande des sacrifices, du courage, de la souffrance, exige
de me confronter à moi-même, à mes incertitudes, à mes mensonges et illusions, à mes certitudes aussi, à mon impuissance, à ma vulnérabilité, à mes peurs, à l'inconnu, à ma peur de l'inconnu.

J'apprends ainsi à marcher sur un fil, sur le fil de ma vie, au fil de la vie... intensément.

Virginie  GERMAINE

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal