Témoignage

Coup de gueule d’une femme enceinte !

Ce "pass sanitaire" (qui n'a de "sanitaire" que le nom) est une aberration. Au départ la vaccination était interdite pour les femmes enceintes, ensuite recommandée seulement pour les sujets à risques (diabète gestationnel, hypertension...), puis à partir du 2ème trimestre seulement (en raison des risques de fausse-couche), et maintenant il est rendu obligatoire avec le pass "sanitaire" dès le 1er trimestre. Et tout cela en dépit des chiffres sur les effets secondaires.

Tout comme l'entière gestion de cette crise, on nage en plein délire ! C'est le summum de l'incohérence et de la malveillance (oui, je pense que les gens qui nous gouvernent sont réellement malveillants) ! Bien sûr, quand on questionne les chiffres de l'ANSM ou de la base de données américaine sur les effets secondaires des vaccins, la doxa nous dit que le lien ne peut être établi entre le vaccin et les effets graves rapportés.

Étrange, car quand une personne meurt en ayant été testée positive au Covid (avec la méthode RT-PCR par ailleurs fortement remise en cause), le lien n'est curieusement jamais remis en question, même s'il y a des comorbidités ou autres facteurs aggravants.

Ce qui m'effraie le plus c'est que la majorité des gens courbent l'échine et se plie sans broncher à toutes ces mesures, sans vouloir se poser la moindre question (mon mari en est le 1er représentant, il a couru se faire vacciner peu après l'annonce du pass sanitaire).

Pourtant on voit bien qu'il s'agit d'une fuite en avant et que si nous ne réussissons pas à dire STOP à un moment donné, tout cela n'aura jamais de fin. Les fermetures de café, restaurants, boutiques ne vendant des biens de “1ère nécessité”, lieux de culture, etc. ont succédé aux confinements, la vaccination obligatoire pour toute une partie des salariés (soignants, personnels en contact avec le public...) succède au "pass sanitaire" les lieux de loisir, qui était lui-même limité aux rassemblements de plus de 5 000 personnes au départ, avant d'être étendu à tous les lieux de loisirs, les trains longue-distance et même les hôpitaux !

Macron et Véran ont annoncé récemment que le "pass sanitaire" serait prolongé si le covid était toujours présent en novembre (bien sûr il ne va pas disparaître comme par magie !)... Quelle est la prochaine étape ? On confine les non-vaccinés ad vitam aeternam ? On rend la vaccination obligatoire pour tous, y compris les enfants et nourrissons, pour qui le Covid est moins létal que la grippe ? Et les femmes enceintes aussi bien sûr, une fausse-couche ou un bébé mort-né, ça ne peut pas être la faute du vaccin n'est-ce pas ?

Mais ne voyez-vous pas que cela ne s'arrêtera JAMAIS si on ne se lève pas contre cette pseudo "Sanitocratie" ?! Merci à Louis Fouché et à toutes les personnes qui ont décidé d'être éclairées et de faire front contre toutes ces mesures liberticides et dangereuses (pour notre santé, notre démocratie, nos enfants...) prises au prétexte d'une pandémie largement dramatisée. Je m'engage aujourd'hui dans la lutte en contactant le représentant local de Réinfocovid pour contribuer autant que possible à combattre les fous qui nous gouvernent et tous ceux qui les soutiennent. C'est une sombre période.

Soyons la lumière qui vaincra l'obscurité et l'obscurantisme.

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal