Témoignage

COVID sous les tropiques

J'essaie vainement de témoigner depuis le pays où je vis (Thaïlande) depuis un peu plus de 6 ans.
Nous avons une recrudescence de COVID dûe principalement à des arrivées de clandestins en provenance du Cambodge. Bangkok, la capitale, est l'endroit le plus touché.
On déplore 95 morts du COVID depuis mars 2020.
Face à cette recrudescence, le gouvernement, aidé par l'armé, crée des centres d'urgence (hôpitaux de campagne) dans divers endroits, centres de congrès, hôtels.

La plupart des cas sont asymptomatiques ou avec des symptômes légers, ces cas sont contagieux. Il semble que ce soit le variant anglais qui ait débarqué. La population qui est contaminée actuellement est celle de personnes jeunes.
Les mesures prises sont la fermeture de tous les endroits à forte concentration : discothèques, karaokés.
Cependant, tout le reste est ouvert, les restaurants n'ont pas le droit de servir de l'alcool.
Bref, on continue à vivre, ceux qui trinquent sont les professionnels du tourisme.

Dans ma ville (Chiang Mai), le « convention center » a été transformé en hôpital de campagne pour anticiper l'épidémie en cours de développement.
Comme quoi, fermer les frontières, fermer les lieux de concentration suffit à éviter la Bérézina observée dans certains pays occidentaux par ailleurs très donneurs de leçons.

 

Philippe

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal