Témoignage de :

Dans les EPHAD

20 juillet 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Rentré en EPHAD en février 2021 après un covid lui ayant fait perdre toute autonomie mon père (95 ans) commençait à se remettre péniblement lorsque la question de sa vaccination s'est posée en novembre.
Bien que son médecin traitant ait eu des doutes quant à l'utilité de cette injection, la décision a finalement été prise de lui administrer une première dose en décembre. Son état s'est alors dégradé mais sans qu'aucun lien ne soit établi par un quelconque soignant.

En mars 2022 un anesthésiste a refusé de lui faire une anesthésie locale pour un problème cutané pour des raisons d'état cardiaque. Néanmoins une deuxième dose de Moderna lui a tout de même été administrée début avril, sans que nous soyons consultés, Dès le lendemain son état s'est fortement dégradé et nous avons finalement obtenu l'information sur sa vaccination.

Un AVC (diagnostiqué par son médecin traitant) lui a fait perdre progressivement la vue puis la parole. S'en sont suivies deux semaines de souffrances et d'angoisses car il avait conscience de ce qui se passait, ses dernières paroles ayant été - est-ce qu’ils ne seraient pas en train de m'empoisonner ou quoi ? - jusqu'à ce qu'on lui administre des patchs de morphine et un sédatif léger et qu'il décède début mai.

Devant l'omerta généralisée autour de ces problèmes nous avons décidé de diffuser le plus largement possible ce témoignage en espérant qu'une prise de conscience collective finisse par émerger.

Défilement vers le haut