Témoignage de :

De qui se moque-t-on?

13 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour à tous et une belle année à chacun d'entre vous. C'est la première fois que je m'exprime sur le sujet, car je n'aime pas l'idée de division qui peut résulter, mais aujourd'hui, j'avais besoin de trouver une tribune car je trouve que les gens sont fous. Tout d'abord, je ne suis pas "vaccinée". Je ne suis ni pour ni contre. Je le refuse par pure défiance, complètement assumée. On m'a dit il y a 2 mois, que je n'étais pas solidaire du "peuple" français. Ma réponse fut celle ci : Non. Je ne suis pas solidaire du "peuple" français. Je suis solidaire de l'humanité toute entière. Dont ceux, évidemment, qui n'ont toujours pas accès à ce traitement préventif qu'est le "vaccin", dont la levée des brevets n'est toujours pas effective et tarde à l'être... À ce titre, je fais donc partie de la catégorie des irresponsables égoïstes et selon certains, je devrais être déchue de la citoyenneté française. Très honnêtement... Je m'en fous pas mal ! Je me considère comme citoyenne de la planète Terre avant tout. Et j'en prends soin à ce titre. Face à cette pandémie, je fais tout de même attention, car je reste réaliste, et je sais que je suis plus vulnérable que d'autres. Inutile de préciser que je mets scrupuleusement en pratique les gestes barrières, et que je respecte les protocoles sanitaires à la lettre. Grâce à cela, j'ai la chance de ne pas être tombée malade et donc de ne pas avoir transmis de virus. Autant dire que je ne me sens pas du tout responsable, en tant que non vaccinée, de la situation épidémique en France. Cependant, quand mon mec triplement vacciné, choppe le coco et me balance qu'il s'en fout et qu'il ira bosser quand même demain, hier au téléphone !!! Ben franchement, je me pose des questions sur la viabilité de notre relation, bien sûr, mais surtout sur la notion d'irresponsabilité que l'on veut me faire porter ! Il serait bon de se poser les bonnes questions et de cesser de mettre la responsabilité de l'échec vaccinal, sur les citoyens "français" ... Ah non. C'est vrai... de l'humanité !

Sylvie REMOND

Défilement vers le haut