Témoignage

Décès brutal et suspect

Mon beau-père, Pierre, était âgé de 78 ans. Il n'avait aucun problème au cœur, de tension mais souffrait de la maladie d'Alzheimer ; certes, il ne conduisait plus, commençait à montrer quelques signes inquiétants mais il n'était pas grabataire, il reconnaissait les siens, il jouait encore de la guitare et son humour faisait mouche. Il vivait avec son épouse dans leur maison et ses journées s'écoulaient au rythme de sa musique.

Néanmoins le 28 janvier il ressent une très grande fatigue ; avec son épouse ils ont reçu tous deux la première injection du vaccin contre le COVID le lundi 18 janvier soit 10 jours après cette injection. 

Aux fins de bilans dans le cadre de sa maladie, une hospitalisation est prévue, depuis quelques jours, pour le lundi 1er février avec un test PCR négatif effectué le samedi matin. Il est décédé brutalement d'une crise cardiaque dans la nuit de samedi 30 au dimanche 31 janvier. 

Il n'était pas en stade final de la maladie d'Alzheimer et nous restons convaincus des effets indésirables de ce poison sur son organisme. 

Magali

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal