Témoignage

Décès de ma grand-mère

Ma grand-mère a été vaccinée fin janvier. Elle a développé un caillot qui lui a provoqué un AVC. Au bout d'un moment ne pouvant plus s'alimenter, les médecins ont décidé selon le protocole en vigueur de la laisser mourir à petit feu.

Prendre rendez-vous dans un Ehpad est un parcours du combattant et même si la personne que vous considérez comme votre deuxième maman se meurt, on vous dit « il n'y a pas de place ! Pas avant une semaine ! » alors on insiste et on réussit grâce à certaines personnes ayant encore un peu d'humanité de vous faire venir en dehors du protocole.

A l'entrée il y avait une personne de la protection civile digne d'une gardienne de camp de concentration qui n'a pas supporté notre « passe-droit » et nous a menacés que l'on aurait des comptes à lui rendre ! Ensuite on tombe sur une imbécile qui ne veut pas qu'on embrasse la personne en train de mourir (Je rappelle qu'elle est vaccinée et que je m'en fiche de ce Covid de m...)

Nous avons fermé la porte et nous l'avons embrassée. Je lui ai dit combien je l'aimais et que j'ai été très heureuse de l'avoir comme grand-mère. Elle comprenait tout ce que je lui disais en acquiesçant et en me serrant la main

Maintenant elle est morte.

On a dû payer un supplément pour la conservation de son corps car les délais d'inhumation dépassent 6 jours.
L'humanité disparaît. Les médecins qui devraient vous soigner vous tuent sans remords, ceux qui devraient vous protéger vous menacent !

Petite anecdote concernant ma grand-mère : avec l'aide de sa mère, elle a caché son frère pour qu'il n'aille pas dans les camps de travail en Allemagne au péril de sa vie !

 

Karine

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal