Témoignage

Décès vaccin (?) réflexions et questions

Le couteau sous la gorge, acculée, voilà comment je me sens aujourd'hui après l'obligation vaccinale déguisée annoncée par notre cher président.

D'abord, une amie qui après sa 2ieme dose Pfizer fait une paralysie faciale, ensuite une connaissance qui fait un AVC le soir du vaccin.

Puis enfin le coup de grâce : le décès. 30 ans aucun problème de santé, crise cardiaque fatale 4 jours après la 2ieme injection Pfizer. Je fais des recherches et vois que les agences du médicament de plusieurs pays ont reconnus l'apparition de myocardites à j+4 après la 2ième injection. Soi-disant rarissime, je pense sous évaluées, ce cas par exemple ne sera pas compté, autopsie refusée, famille trop abattue, médecins "non mais elle avait probablement déjà un problème avant" bref il n'y aura pas d'investigation, son cas passera entre les mailles du "filet" si on appelle cela un filet...

Alors permettez-moi de douter mais en 6 mois de vaccination, j'ai plus de gens autour de moi ayant eu des problèmes post vaccination que du covid après 2 ans d'épidémie.
J'ai 30 ans, je ne suis jamais malade, le covid, si il circule autant qu'annoncé j'ai surement du l'avoir eu vu mon rythme de vie (asymptomatique ?). Le benefice/risque ? Dans mon cas le seul risque c'est me faire injecter un vaccin sous AMM conditionnelle. Par Altruisme ? Quel altruisme, me faire vacciner inutilement pour surprotéger la population à risque déjà vaccinée ? Si le but c'est de libérer les réa, le job est fait, non ? Alors qui pense à moi, à nous les jeunes à qui on demande de prendre le risque vaccinal pour la minorité ? N'a-t-on pas assez donné pendant les restrictions ? Nos jobs, notre joie de vivre, notre temps, nos vies sociales, notre santé mentale.
Et pour quoi ? Le virus évolue, le vaccin est de moins en moins efficace, on nous fait croire que l'on va atteindre l'immunité collective avec 90% de vaccinés et que ça va disparaitre par magie (Pourquoi 90% de vaccinés d'ailleurs ?! que fait-on de l'immunité naturelle de tous ceux qui l'ont eu, en quoi l'immunité du vaccin prévaut sur la naturelle ? )
Et même si la France est à 100% vaccinée demain, le monde ne le sera pas, nous avons eu des variants malgré les frontières fermées, les quarantaines imposées, le vaccin n'empêche pas d'être porteur ou malade, ce ne sera donc que temporaire ? Jusqu'à un nouveau variant plus résistant ? Et on fait quoi ? On recommence le cirque ?

Tout mon entourage à risque a fait le job, il est vacciné, chez moi nous sommes pragmatiques, vaccin oui pour une balance bénéfice risque qui vaut la peine. Le vaccin oui, quand c'est logique et utile. Je l'aurais fait si j'avais eu une quelconque prédisposition à un covid grave.

Aujourd'hui je suis à bout, je ne comprends plus la folie qui nous entoure, je n'y vois aucune logique, aucun bon sens, aucune issue. Me faire vacciner, prendre un risque pour qu'on me dise dans 6 mois ou 1 an que ça ne servait à rien ? Non, là c'est trop.

Bien à vous,
A.

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal