Témoignage

DEDANS, TROIS DENTS

Bonjour RéinfoCovid,

Le sujet que j'aborde, c'est la réactivation des infections chroniques ou latentes pendant les confinements. Au premier, celui de mars, une douleur dentaire à la mâchoire inférieure se manifeste. Dans mon secteur géographique les dentistes et médecins rivalisent pour refuser des soins ; je traite aux antibiotiques, huiles essentielles sur la partie douloureuse, ça passe.. Juillet, une dent mâchoire supérieure se désagrège dans une tomate bien mûre. Décembre, nouveau coup au moral relance douloureuse à la mâchoire inférieure, - 3 traitements antibio chimiques en un mois, sans résultat. Une dentiste d'un autre bled, une roumaine très sympa me reçoit. Elle trouve un kyste, un abcès sous deux dents qui seront arrachées pour traiter au niveau de la gencive. En tout, ça me coûte près de 100 euros, sans mutuelle, vu que je ne suis jamais malade, et E.Philippe  a sacqué la CMU aux bénéficiaires de l'AAH. A chaque confinement ou nouvelle "mesure sanitaire" les dents morflent. Je vais finir par demander à la HAS ou à Castex un appareil dentaire. Combien sommes-nous à pouvoir associer des pathologies aux "mesures sanitaires"??? Hormis dépressions, suicides etc ? Je voudrais ajouter qu'il faut prévenir les gens de porter une attention spéciale à la consommation de tabac. C'est INDISPENSABLE : au 1er confinement ma consommation a doublé, insomnies tabac 24/24, au deuxième j'ai arrêté complètement pour la "vapote".

Bon courage à tous, et tous nos remerciements à tous les membres du collectif.

 

Christine Perrin

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal