Témoignage de :

Démission

3 mars 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Parce que je denonce le « pass sanitaire » qui légalise un veritable apartheid sanitaire et societal,

 

parce que je denonce ('intolerance d'un gouvernement vis-a-vis de citoyens qui refusent une

0 normalisation vaccinale »,

parce que je denonce la stigmatisation, au plus haut sommet de l'Etat, de personnes dont, it y a a peine plus d'un an, on louait le courage et ('abnegation pour leur implication aupres de malades du coronavirus B19,

parce que je denonce une propagande gouvernementale et mediatique qui culpabilise sans aucune preuve scientifique digne de ce nom, des personnes qui veulent etre pleinement responsables de leur sante,

parce que je denonce la violation flagrante par le gouvernement et les administrations sous tutelle des textes elementaires defendant les droits des Humains ( Declaration universelle des droits de l'Homme, Convention europeenne des droits de l'Homme, Pacte international relatif aux droits civils et politiques, etc... ),

parce que je n'accepte pas l'ingerence de l'Etat et du gouvernement dans la liberte de prescription medicale et son intrusion dans la relation confidentielle medecin-patient,

parce que je n'accepte pas que les hopitaux et centres de soins soient interdits a ceux qui ne peuvent justifier de leur statut par rapport a une maladie responsable de la mort de moins de 5 a 6% des marts quotidiennes,

parce que je n'accepte pas qu'apres sfetre preoccupe du « renoncement au soin » ( par les malades ) it y a encore un an, on institue maintenant le « refus de soin » ( par les
etablissements de soins et certains soignants ),

parce que Ia devise francaise « liberte, egalite, fraternite » dont on pouvait déjà trouver maints exemples de violation, ne veut decidement plus rien dire,

parce que les textes fondateurs de Ia deontologie medicale ( serment d'Hippocrate, Serment du medecin de la Declaration de Geneve, declaration d'Helsinki de I'AMM, ) me semblent veritablement oublies pour ne pas dire ecartes de toute consideration,

j' ai decide de dernissionner de mon poste de praticien hospitalier et de l'hopital public

Dr Jean-Luc LEBRUN , gynecologue-obstetricien au C.H. Blois - Aout 2021

Défilement vers le haut