Témoignage

Des chiffres, encore des chiffres

Depuis des mois, concernant le covid, les médias, radio télé presse, nous abreuvent de chiffres : nombre de contaminations, d'hospitalisations, de morts.

Le nombre de contaminations est-il inquiétant ? Si ces personnes ne sont pas malades elles sont protégées. L'immunité naturelle est certainement plus efficace que l'immunité vaccinale. Donc tant mieux, il n'y a pas de raison de s'en inquiéter ! J'ai fait un petit calcul. En moyenne en France chaque année il y a 600.000 morts (612.000 en 2018) soit 1643 décès/jour et l'on s'inquiète de 77.599 morts du covid en 11 mois selon un recensement indiqué le 01/03 soit en moyenne 235/jour, environ 7 fois moins ! Voudrait-on nous faire peur ? Même si ces décès s'ajoutent au nombre annuel, ce dont je doute car le nombre de décès dus à d'autres causes (accidents de la route ou dus à la grippe, qui faisait la une il y a 1 ou 2 ans lorsque l'on voulait que tout le monde se fasse vacciner) semble avoir diminué voire disparu, il ne représente que 11,7 % du total des décès annuels. Ce ne me semble vraiment pas la catastrophe annoncée.

Un autre calcul que je n'ose pas croire correct tant le résultat est surprenant. On nous annonce pour certains vaccins une efficacité de l'ordre de 95 % . Est-ce réellement crédible compte tenu de la variabilité de la réponse de chaque organisme ? Dans son livre « trop soigner rend malade » le Dr J.P.Thierry attire notre attention sur le risque annoncé des médicaments. Page 32 et suivantes Il fait la différence entre risque relatif (celui annoncé qui est commercialement plus prometteur) et risque réel. Il indique que lorsqu’une efficacité de 28 % pour un médicament donné l'efficacité réelle peut n'être que de 2 % !

J'ai tenté de reconstituer son calcul et de l'appliquer aux performances de vaccins anticovid. Il est vraisemblable que les 95 % annoncés représentent l'efficacité relative. J'ai trouvé sur internet les chiffres suivants : sur 18556 vaccinés 8 ont été malades et sur 18530 non vaccinés 162 l'ont été. Efficacité relative : 162 – 8 = 154 / 162 = 0.95 x 100 = 95 / 100 comme annoncée.
Mais efficacité réelle : non vaccinés : 162 / 18530 = 0,0087 x 100 = 0,87.
Vaccinés : 8 /18556 = 0,00043 x 100 = 0,043 chiffre très faible.

Différence entre les deux risques moins de 1 % pour les non vaccinés alors que l'on peut admettre risque quasiment 0 pour les vaccinés. Pour une si faible différence est-il normal de faire un tel tapage ?

Il ne faut sans doute pas confondre efficacité qui n'est que le rapport entre le nombre de malades vaccinés et celui des non vaccinés et risque de contracter la maladie qui est la proportion de malades en fonction du nombre de personnes de chaque catégorie. Cela donne évidemment des chiffres très différents mais quel est celui auquel il faut attacher le plus d'importance ?

Il est vrai que ces calculs me posent question : si mes calculs sont justes voilà comment on présente un produit miracle ? Et l'on ne tient pas compte d'effets indésirables secondaires possibles dans quelques années ... A chacun de se faire son opinion.

J'ai quelques difficultés à présenter ces chiffres, je ne suis pas médecin ni statisticien, ne lis pas l'anglais langue dans laquelle la plupart des études sont présentées et les traductions rares . Il m'est donc difficile de trouver d'autres statistiques. Je dois aussi ajouter que si il y a quelques temps j'ai soigneusement notés les chiffres cités je n'en n'ai hélas pas noté la source ni la marque du vaccin considéré !

Il faut noter aussi que si l'on considère que le vaccin protège de la maladie le nombre de vaccinés malades doit baisser, alors que le nombre de malades non vaccinés devrait rapidement augmenter.

Le temps est un facteur important pour rendre compte des chiffres. Que de complications pour se faire une idée !

Les seules choses que je puisse dire c'est que si les vaccins protègent bien les vaccinés, ils n'ont rien à craindre d'autant plus que les non vaccinés vont sans doute disparaître, se contaminant les uns les autres et finissant par en mourir puisque parait-il nous avons affaire à une grave pandémie !!!

Jusqu'à présent sur le site RéinfoCovid je n'osais pas cliquer sur les articles scientifiques pensant ne pas avoir le niveau voulu pour les comprendre, mais je viens de le faire et dans l'article "les vaccins sauveront ils des vies", il est indiqué que, concernant le vaccin Pfizer, seulement 0,7 % des non vaccinés ont été infectés ce qui est peu différent du calcul que j'ai effectué ! Il faut donc bien faire la différence entre l'efficacité annoncée par les essais et le risque réel !!!

Ferruit

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal