Témoignage de :

Des liens familiaux anéantis

30 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bonjour

En espérant que vous pourrez lire ce message. Mon mari et moi-même avons vécu et travaillé pendant plus de 20 ans en Guadeloupe moi en tant qu’assistante sociale et mon mari en tant que directeur d’un Cabinet Comptable puis consultant.

Pour le suivi de santé de mon mari double greffé hépatique et en retraite nous sommes revenus en métropole en juillet 2020 laissant nos amis et surtout notre fille enseignante et notre petite fille qui a aujourd’hui 2ans installées à Saint Claude en Basse Terre avec notre gendre guadeloupéen

Non vaccinés nous ne pouvons revenir en Guadeloupe bloqués par le rajout de motifs impérieux auxquels nous ne sommes pas éligibles et lorsque le pass vaccinal sera instauré ce sera encore plus impossible.

Nous avions accepté d’être testés à nos frais, confinés 7 jours et retestés Cela fait plus d’an et demi que les liens familiaux ne peuvent s’exercer que par écran et c’est très dur d’être ostracisés à ce point

Tous ces motifs impérieux réservés aux non vaccinés et ce qui va être voté sont discriminatoires et à caractère punitif…il n’y a rien de sanitaire

Merci de m’avoir lue en espérant pouvoir un jour être libérée de cette prison administrative où les liens affectifs et familiaux sont puissamment foulés

Evelyne Mas

Défilement vers le haut