Témoignage de :

Des mots scandaleux !

20 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Le ton monte, la zizanie s'accroît, l'exaspération de beaucoup est perceptible et les paroles de nos dirigeants deviennent même de gros mots. On apprend aux enfants à être polis et respectueux ? Mais quel exemple ! C'est une honte : je suis outrée.

On ne compte plus les vaccinés qui ont eu le covid. Qu'est-ce que c'est que ce vaccin qui n'en est pas un ! Savoir que plusieurs millions de citoyens sont, comme moi, non vaccinés (ou avoir été obligés, ou réticents à la 3ème dose etc....) est réconfortant. Nous ne sommes pas des non-citoyens hors la loi (car il n'y a pas d'obligation vaccinale).

Ces derniers soubresauts me font bondir. Sans pass vaccinal, que va t'il nous rester, à part notre immunité naturelle et notre carte d'électeur ? Encore merci à tous pour tous vos témoignages. J'avais eu aussi cette idée de transmettre à mon député ce qui me tracassait, (copie ci-dessous de cette lettre). Que l'année nouvelle soit plus sereine pour Tous. ****************************************************************

« Mr le Député,

En cette veille de débats à l'Assemblée Nationale sur le pass vaccinal, je veux, par ces quelques lignes, vous informer de ce qui nous tracasse. Je suis en bonne santé, non vaccinée... et donc bientôt peut-être sans pass vaccinal. Vous devez savoir que, dans notre campagne, nous sommes encore nombreux, non vaccinés, non complotistes, non éloignés des soins et non ignorants ! Au lycée Claude Bernard, on nous avait même appris ce qu'étaient de vrais vaccins. Notre bon sens ne s'y retrouve donc pas et on s'aperçoit que le mot 'liberté' est en train de disparaître du fronton de nos mairies. Être vaccinés, codés, contrôlés pour accéder au travail, à la culture, aux sports.... Mais c'est minable ce chantage ! Vous en conviendrez, ce ne sont pas nous, les réticents à ces doses successives qui ne sortons plus ou avec nos tests négatifs, qui avons fait remonter les courbes et mis à mal l'hôpital et nos soignants.

Quel sera le prochain épisode ? On sait qu'il sera politique. Si ce pass est voté, que va t'il nous rester à part notre immunité naturelle et notre carte d'électeur ? Être pour ou contre le pass vaccinal fait que la zizanie s'est installée dans nos si beaux villages. Nous comptons sur vous pour être le représentant de tous ici, soucieux de l'intérêt général.

Merci, dans vos échanges, de penser surtout à nos jeunes et à la société que vous leur préparez ! Un d'eux me disait récemment : << Je rêve de partir d'ici et de revenir quand tout sera fini.>>

Mon optimisme et mon entourage me permettent de résister à cette ambiance ubuesque et morose ; mais ce n'est plus le cas pour beaucoup de concitoyens ! Cela n'a que trop duré : certains souffrent de dépression, psychose... Nos petits-enfants sont éloignés des salles de sport et de culture : cela me scandalise ! Où va la France et ce monde-là ? Je vous remercie d'avoir été à l'écoute de mon propos.

Cordiales salutations,

Une beaujolaise retraitée »

Défilement vers le haut