Témoignage

Désespérant

Pris d'un grand besoin de liberté, nous avons choisi de passer notre semaine de congés en Corrèze parce que nous pensions y être, au moins en partie, épargnés de la folie ambiante. Ce fut raté, nous sommes finalement revenus dans le même état, voire un peu plus déprimés...

Des villages, d'habitude un peu vivants par la présence de touristes, étaient d'une tristesse absolue : bars, restaurants fermés, certains avec des panneaux à vendre et la maréchaussée qui rode dans les moindres petits villages à l'affût du contrevenant au port du masque ! Population locale cloîtrée ou soigneusement masquée jusqu'au yeux...Même le bon sens paysan semble avoir disparu.

Dimanche dernier, dans un village de 200 âmes, c'est une voiture de la gendarmerie avec 4 gendarmes à l'intérieur qui sillonnait le village et que nous avons croisée plusieurs fois ! Nous prévenions les quelques touristes imprudents sans masque que nous croisions. Je me demande quels sont leurs ordres. Auraient-ils vraiment verbalisé ?

Deux bons moments malgré tout ; le propriétaire privé du château de Turenne qui l'a ouvert à la visite. Il délivrait les billets dans sa guérite, sans masque, en écoutant Françoise Hardy ! Quel bonheur ! et puis à Brive, un charmant restaurateur nous a servi de belles assiettes sur le banc en pierre devant son restaurant en nous donnant même de vrais couverts chose qu'il n'a normalement pas le droit de faire ! Non il ne faut que du plastique en ce moment ! barquettes verres et couverts, super le tout emporté, on adore et la planète aussi !

Voilà, nous passerons désormais nos jours de congés dans notre jardin tant que la raison ne reviendra pas dans ce pays !

Valérie

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut Aller au contenu principal