Témoignage de :

Division

26 décembre 2021

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Depuis le début, moi qui m'investis en politique depuis que je suis à la retraite, j'ai très vite senti le traquenard, l'escroquerie, la manipulation. Dès le début, les incohérences de ce "gouvernement" m'ont alerté : masque inutile, puis obligatoire, prévisions apocalyptiques, "Nous sommes en guerre", mais soignants manquant de tout, "Je ne rendrai pas le vaccin obligatoire", mais je rendrai la vie impossible à ceux qui le refusent, etc.

Rendre la vie impossible pour nous "protéger" ?!…

Aujourd'hui, ma famille est divisée. Nous sommes 6, 3 garçons, une fille, ma femme et moi.

Ma femme est vaccinée, je ne le suis pas. Ma fille est vaccinée et aussi l'un de ses frères, les deux autres ne le sont pas.

La France est divisée…

Nous sommes victimes d'une escroquerie, d'une manipulation inouïe, d'une opération d'ingénierie sociale de fabrication du consentement, d'une attaque insensée contre les libertés publiques, d'une expérience de mise en place progressive d'un "crédit social" à la chinoise…

Et la moitié de la population est là pour approuver, pour consentir, pour conspuer ceux qui refusent encore.

Pouvoir immense de la PEUR…

Mais nous sommes TOUS victimes !

Partout les gens résistent, cherchent à comprendre, à se défendre, mais la division disperse toutes ces initiatives. Et pourtant, nous n'avons qu'un seul ennemi.

Ce n'est pas ce virus, encore moins ce variant "omicron".

Le danger vient d'en haut, de ce "Ô Macron !"…

Celui qui est passé grand-maître dans l'art du boniment, de la supercherie, de la zizanie, de la déconstruction - et de tous ses soutiens, courtisans, supplétifs infiltrés dans toutes nos institutions, dont nos "grands" médias se sont fait les zélateurs inconditionnels.

L'élection présidentielle sera cruciale l'année prochaine. Un choix vertigineux s'offre aux Français : reconduire cet usurpateur ou l'un de ses clones, approuver cette tragédie et repartir pour cinq ans de plus de destruction de notre société.

C'est malheureusement le plus probable…

Ou parvenir à le neutraliser, à le mettre hors d'état de nuire, en donnant le pouvoir à un dirigeant intègre et courageux qui lancera la création de commissions d'enquêtes à même de mener des investigations, de mettre en examen, de juger et de condamner TOUS les responsables de cette situation : responsables des morts du CoVid par manque de soins, responsables des malades et des morts consécutifs à cette "vaccination", responsables des dépressions, des faillites, des suicides et aussi responsables de la ruine de notre économie.

Ce crime réclame justice !

La colère est l'antidote de la peur.

"Indignez-vous !" - Stéphane Hessel

 

Michel Carrière

 

Défilement vers le haut