Témoignage

“Echange” avec une euro-députée

Un collectif (dont j'ai oublié le nom) a proposé il y a quelques semaines de solliciter, via un mail type, les euro-député-e-s, afin de les exhorter à s'opposer à la mise en place du green pass européen, qui plus est dans contexte de vote en urgence, sans débat démocratique (c'est la mode). J'ai donc tenté le coup.
A ma grande surprise, Saskia Bricmont, membre du groupe Vert/ Alliance Libre Européenne, a répondu à ce mail de manière collective. Etant viscéralement engager pour la liberté humaine et contre ce coronacircus mondialisé, je ne me suis pas arrêté là; j'ai tenu à en remettre une couche, avec un message personnel cette fois-ci.
Je vous partage cet "échange", même si mon dernier mail reste à ce jour sans réponse.

Bonjour,
Vous êtes des milliers (plus de 30.000) à nous avoir interpellés dans les 48h avant le vote au Parlement européen sur la procédure d'urgence pour adopter le Certificat Vert européen proposé par la Commission européenne.
Dans ce dossier, peu de place a été laissé au débat démocratique, à l'image de la confiscation du débat dans les parlements nationaux, au nom de l'urgence sanitaire, sur un sujet dont vos interpellations montrent à quel point il est pourtant essentiel.
La majorité des groupes politiques a pourtant voté l'urgence cette semaine!
A mes yeux, et à ceux des élus du groupe Verts/ALE, une telle procédure urgente ne se justifie pas, dès lors qu'à ce jour plusieurs données sont encore inconnues :

- La vaccination est en cours, et à ce stade rien n'indique une immunité totale et la non transmission du virus par des personnes vaccinées

- La durée et la protection effective du vaccin contre le virus restent inconnues à ce jour

- N'oublions pas que la pression est mise pour des raisons essentiellement économiques,

Pourquoi l'urgence? Pour être prêt pour l'été et assurer une reprise "normale" de la saison touristique, vitale pour certains pays (pour tous dira-t-on même, en tout cas les personnes et secteurs qui en dépendent !). Alors certes, ce document doit faciliter les déplacements, mais le certificat "ne devrait pas être une précondition à la liberté de mouvement".

Le Groupe des Verts s'est majoritairement opposé à la procédure d'urgence afin de permettre un débat démocratique autour de principes clés :

- La nécessité absolue d'empêcher toute discrimination entre personnes vaccinées et non-vaccinées

- L'accès universel aux tests doit être assuré afin que toute personne non vaccinée puisse bénéficier du certificat et jouir des mêmes droits que les non-vaccinées

- Le certificat ne peut introduire de restrictions d'accès à d'autres services

- Les citoyens devraient choisir entre version papier ou digitale (pas les États)

- Assurer qu'aucune donnée n'est enregistrée, ni centralisée (exemple : pas de notification chaque fois que le certificat est présenté, ni où/à qui il est présenté)

Ce sont des balises sur lesquelles le groupe des Verts reviendra dans le cadre de la procédure parlementaire, mais vu la procédure d'urgence, la possibilité d'organiser des auditions et consultation d'experts est réduite.

Pour information, voici les balises que je posais avec mes collègues à l'utilisation d'un "passeport vaccinal". Le certificat ne correspond pas à un passeport, mais nous resterons attentifs à ce qu'il n'aille pas plus loin que ce qu'il propose aujourd'hui : faciliter et harmoniser les déplacements des européen.ne.s en période de pandémie.
https://www.levif.be/actualite/belgique/passeport-vaccinal-une-fausse-bonne-idee-pour-une-reprise-de-la-vie-normale-carte-blanche/article-opinion-1404729.html
Je tiendrai ce dossier à l'œil au cours des mois à venir. Pour être tenu au courant de son évolution, je me permets de vous inviter à suivre mon actualité à travers ces différentes plateformes :

· Sur mon site internet : www.saskiabricmont.eu
· En vous inscrivant à ma newsletter : https://saskiabricmont.typeform.com/to/lV3oCi
· Via ma page Facebook : www.facebook.com/saskiabricmont/
· Via mon compte Twitter : www.twitter.com/saskiabricmont/
· Via mon profil Instagram : www.instagram.com/bricmontsaskia/

Cordialement,
Saskia BRICMONT
Member of the European Parliament
Greens/EFA group in the European Parliament

Réponse:
Madame Bricmont, je vous remercie pour votre retour.
Je tenais également à vous répondre personnellement.

Comme vous le rappelez, la mode n'est pas au débat démocratique. Il est d'ailleurs inexistant notamment en France avec, entre-autre, la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 31 décembre 2021.

Pour quelles raisons « la majorité des groupes politiques a voté l'urgence cette semaine » ? Et quels sont ces groupes ?
Vous soulevez le fait que cette procédure totalitaire et régressive n'est pas justifiée étant donné les « informations » connues à ce jour concernant les vaccins, à savoir :

- « La vaccination ne garantit en rien l'immunité totale et la non transmission du virus »

- « La durée et la protection effective du vaccin contre le virus restent inconnues à ce jour », ce que Monsieur Olivier Véran, ministre de la santé en France a maladroitement concédé lors de ses passages télévisés.

Je vous rejoins sur ces points et j'ajouterai également la dangerosité des effets secondaires, d'ores et déjà identifiés, prouvés et parfois mortels.

Je vous rejoins également sur le caractère essentiellement économique pouvant justifier cette mise sous pression. Cependant, il me paraît essentiel de préciser :
- S'agit-il de justifier la mise en place du Green pass en urgence pour permettre une libre circulation des personnes et ainsi favoriser la relance de l'économie le plus rapidement possible ?
Ou
- La pression susnommée émane-t-elle des géants financiers du Big Pharma soucieux de vendre et écouler leur stock aux différents gouvernements nationaux, dont la propagande pro vaccinale inonde les médias et autres réseaux de communication ?

Je salue votre engagement ainsi que celui de votre groupe parlementaire. Ce combat démocratique au sommet de l'Europe est primordial.
J'attire néanmoins votre attention sur la dichotomie potentielle que peuvent amener les principes clés que vous avez le mérite de défendre.

En effet, comment garantir l'absence de discrimination entre personnes vaccinées et non-vaccinées si l'accès universel au test est assuré, puisque l'idée est que « toute personne non vaccinée puisse bénéficier du certificat et jouir des mêmes droits que les vaccinés. » ? Le certificat n'aurait, en ce sens, aucune raison d'être.

Les points précédemment évoqués sur l'efficacité des vaccins abondent dans cette direction ; si rien ne garantit la protection contre le virus, pourquoi instaurer un Green pass ?
Et si, comme promis par le gouvernement français, la vaccination ne sera jamais obligatoire, pourquoi instaurer le Green pass ?
Ces interrogations faussement naïves doivent, selon moi et bon nombre de mes concitoyens, trouver considération en premier lieu , si ce n'est réponse.

Après lecture attentive de votre intervention dans le média le vif. BE, je note que vous soulevez la dangerosité du certificat vaccinal, notamment en terme d'atteinte à la vie privée, rappelant le caractère souverain de la santé de chacun, tant physique que morale.

Même si j'imagine que vous êtes tenue de conserver un discours politiquement adapté, je me permets de lire entre les lignes. L'absurdité généralisée des différentes mesures gouvernementales et des restrictions de liberté(S) qui en découlent ne peuvent plus durer. Les gens étouffent, consciemment ou non, mais ils étouffent. L'avenir proche pour lequel nous luttons a déjà subi des dommages irréversibles, et il est sur le point d'être tué dans l'œuf.

Je vous renouvelle donc mon soutien, rempli d'espoir et de bienveillance.
Merci d'avoir pris le temps de lire ce condensé de remerciements, d'inquiétudes, de réflexions, d'encouragements ,de cri d'alarme , de soutien et de détermination.

Cordialement
Thibaut, citoyen français sur le papier, et humain désabusé mais pas résigné...

(Pour info, la mise en place de ce passeport sanitaire européen est prévu pour juin 2021.)

On ne lâche rien, continuons ce fight de lumière!

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal