Témoignage

Echange surréaliste vaccination avec ma généraliste

Avant-Hier midi

Je sors de 40mn d'échange avec ma généraliste qui, comme d'autres, veulent te piquer mais sans fournir d'éclairage, et avec brutalité ou agacement.

Son discours sur la piqûre ("Ce n’est rien. Peu d'effets secondaires. Il y a toujours un risque") n'est pas pour me convertir à la vaccination. « Dans votre cas (je suis dodue et sous hypertenseur) je ne vous soignerai même pas.! »

C'est peu rassurant quand on te fait comprendre que la doctoresse ne vaccine plus elle-même, parce qu'il y a eu quelques problèmes (myocardie, péricardie, gynécologie). Elle laisse le job depuis 1 mois aux vaccinodromes et pharmacies.

Surtout personne ne sera responsable ! Pas le fabricant, pas l'Etat, pas le généraliste, pas le vaccinateur !

Elle continue, quand je lui parle de ma vascularisation délicate : « Oui, il y aura peut-être des problèmes veineux, mais il suffit de faire 1 autre piqûre contre la phlébite tous les 2 jours et vérifier les plaquettes aussi tous les 2 jours et ce pendant 15 jours ! »

Sympa le vaccin. Ça donne assurément envie

On n’avait jamais eu autant d'effets secondaires (AVC, règles, thrombose, paralysie, phlébites).

Quant à l'évocation de mon allergie passée, de 2 semaines pour une prurite aigüe dûe au tramadol (qui contient du polyethylene glycol mentionné comme contre-indication vaccinale par la HAS) c'est une vue de l'esprit de ma part.

Je cherche un moyen de ne pas me vacciner !

Je lui ai fait remarquer qu'elle n'était pas allergologue et qu’elle ne sait pas ce que c’est que de se sentir gonfler et d’avoir une sensation d’armée de fourmis sur le corps, à se taper la tête contre les murs (ceci dit, ma petite nièce a eu de graves effets secondaires avec les 11 vaccins il y a 18 mois, et aucun allergologue n'a voulu reconnaitre le lien de cause à effet).

En résumé, va au casse-pipe et nous fais pas chier. Je ne vous soignerai pas.

Très rassurant, l'Etat de la médecine en France.

Dans les vaccinodromes et autres, c'est comme du bétail. On prend la liste de tes problèmes. On dit que tu n'as rien parce que pas le temps, il faut faire du chiffre et ramasser 4000 euros par semaine.

Et tu feras partie des pertes. Dans mon cas, comorbidité et surtout pas dû au vaccin.

Elle a fini en beauté en disant que les complotistes antivaxx faisaient chier (que je ne suis pas, je me suis juste renseignée sur des témoignages édifiants de patients, de soignants en HP, de techniciens de laboratoire qui ont une recrudescence de thrombopénies, ainsi que sur les protocoles qui fonctionnent partout dans le monde) : "S’ils tombent malades, on a qu'à les faire payer plein pot ou les laisser crever en Réa." Véridique !

Je lui rappelle le serment d’Hippocrate. Elle me rétorque qu’elle n’est pas obligée de prendre du temps pour répondre aux questions. Je lui parle de Consentement non éclairé alors…

En sortant de son cabinet, je lui dis si je décide de me vacciner, je viens la voir avant pour la partie allergie et phlébite. Elle me répond « NON »! Ce sera le problème du vaccinateur ! Courage fuyons !

Elle me tenait un discours bien plus mesuré il y a 4 mois du style «je suis certaine que le Protocole Ivermectine/Azithromycine fonctionne mais on n'a pas le droit de l'utiliser » ! maintenant c’est de la fantaisie dans sa bouche.

Pression évidente de l'ordre des médecins et de Salomon.

Donc Monsieur le Préfet de département (qui se vante sur Facebook qu’il y a désormais des guitounes à piquouse dans les hypers marchés), vous voulez me vacciner ? Soit.

Je demande un check up avant. Test allergie. Phlébologue. Etc...Et tout un arsenal à ma disposition post vaccinal.

Où dois-je me rendre pour cela ?

Pas de réponse à ce jour.

Marche ou crève !

Témoignage anonyme

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal