Témoignage de :

Effet secondaire myocardite fulminante..

3 juin 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Agent hospitalier j'ai été dans l'obligation de me faire vacciner, la deuxième dose m'a fait finir aux urgences 18 jours après l'injection.
Des urgences j'ai été héliporté sur Marseille où j'ai rapidement fini en réanimation avec un coeur qui se dégrade et donc une mise en coma artificiel avec intubation et branchement à l'assistance circulatoire (ECMO).
Réveil le lendemain en réanimation où je passerai 20 jours alité dont 10 branché à cette machine qui m'a permis de vivre.. Après recherche de la cause de cette "myocardite" (infection du coeur) on me confirme n'avoir rien trouvé et le diagnostic s'oriente sur la " forte probabilité d'imputation de la myocardite suite au vaccin pfizer 2ème dose".
Après un passage en soins intensifs où je suis équipé d'une "life vest" ( gilet défibrillateur pour un choc en cas d' arrêt cardiaque) je vais en service cardiologie pour une surveillance de quelques jours.
Enfin je suis orienté vers un centre de rééducation cardiaque ou j'arrive sans force physique ayant perdu tout mes muscles en réanimation du fait d'être resté couché pendant un mois. Trois semaines hospitalisé en rééducation je passe en hôpital de jour pour trois séances hebdomadaires.
Six mois après cet évènement je vais être implanté d'un défibrillateur sous cutané puisque ma fonction cardiaque ne s'arrange pas malgré un gros traitement médicamenteux censé me remettre le coeur en forme.
On me parle de greffe cardiaque si ma situation ne s'améliore pas, me fait passer de nombreux examens pour chercher une maladie auto-immune
ou génétique (qui me serait tombé dessus 18 jours après ce vaccin).
J'ai 36 ans, n' avait aucun problème de santé avant tout cela, assez sportif, travailleur +++ depuis mes 16ans.
Je me trouve en arrêt de travail depuis 6 mois à me battre pour passer en congé longue maladie, remplir un dossier MDPH, me renseigner pour l' invalidité causé par ce vaccin. Je subis cette situation dont je ne maitrise rien, au delà de ma vie professionnelle, je suis incapable de faire le moindre effort physique dans la vie de tous les jours. Vivant seul tout devient compliqué....

Un témoignage de myocardite parmi tant d'autres..............

Sébastien

Défilement vers le haut