Témoignage de :

Effet secondaire qui aurait pu être mortel

23 juillet 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Mon cousin, Robert S. , 50 ans, résidant en Argentine, a fait un infarctus (sans aucun antécédent ni comorbidité) 7 jours après la deuxième dose du vaccin anti-Covid 19. Un procès est en cours depuis 8 mois envers le gouvernement argentin puisque celui-ci a proposé une indemnisation à toute personne présentant un effet secondaire grave après vaccin. Bien entendu, ce procès n'est pas encore terminé. Comme partout ailleurs, la justice argentine est très longue. Mais les avocats de Roberto (aujourd'hui remis de son problème de santé) sont parfaitement confiants sur l'issue du procès. Qui s'inscrit d'ailleurs, dans un flux important de procès pour les mêmes raisons.

Et pas plus tard qu’hier soir, j'ai rencontré un ancien client (je suis architecte), qui me dit avoir eu un sérieux problème cardiaque, sans antécédents, 4 jours après le vaccin. Sa belle fille, qui travaillait jusqu'à il y a peu dans la recherche sur le vaccin, a interdit sa mère et son beau-père de recevoir tout rappel de vaccin. Elle-même, jamais vaccinée. C'est sa prise de conscience qui l'a poussée à quitter définitivement la recherche pharmaceutique. Heureusement.

L'hécatombe continue.

Adelarbo

Défilement vers le haut