Témoignage

Effets secondaires

Bonjour, je suis une retraitée de 64 ans et malgré la solitude encore plus terrible et l'isolement dans lesquels je me trouve au vu des dernières décisions gouvernementales
pour les non vaccinées, je suis ferme, et le resterai jusqu'au bout, quitte à y laisser ma vie .

Dans les années 2000 la vaccination hépatite B (Mme Bachelot ) a déjà été obligatoire, Dans les heures qui ont suivi ma deuxième injection, en pleine nuit, je me suis réveillée et
j'ai hurlé pendant des heures...je brulais de l'intérieur.  Hospitalisée au CHU de Brest on ne m'a rien trouvé sauf un taux de globules blancs qui avait je cite : « explosé le plafond », alors que 3 semaines plus tôt, pour une prescription annuelle de contraception, j'avais fait un bilan sanguin et que tout était normal.

Dès ce jour ma vie a viré à l'enfer...Des douleurs violentes dans tout le corps, tantôt je ne pouvais pas marcher, tantôt je ne pouvais plus me servir de mes mains ! Une fatigue
extrême, un amaigrissement, nombreux arrêts de maladies …
Au bout d'un an et demi d'errance médicale, je fus dirigée vers un service de rhumatologie ou le responsable de ce service me pose une question que jusque-là personne ne m'avait
posé, à savoir que c'était-il passé dans les jours qui avait précédé cette fameuse nuit !

Après réflexion je me rappelle la vaccination et le lui dis. Sa réponse fut immédiate. ' Ne cherchez plus, c'est le vaccin ! Je rentre d'un colloque, des centaines de cas comme vous
mais aussi de sclérose en plaques se déclenchent aux 4 coins de la France ! je vous prends immédiatement dans un protocole de recherche où on vous examinera consciencieusement car vous ne pouvez pas avoir un tel taux de globules blancs sans déclencher à un moment ou un autre quelque chose. »
J'ai fait partie de ce protocole 6 mois, jusqu'au jour où le dit professeur m'a téléphoné en me disant. Le gouvernement a eu vent de ce qui se passait et a donc fait passer une loi
stipulant qu'aucune recherche, plainte ou indemnisation ne pourraient voir le jour et les budgets des Chu pour les protocoles de recherche ont été coupé ! Nous avons été
abandonné à notre sort …

Un an plus tard, j'ai déclenché des tumeurs diverses et variées dans tout le corps ...j'ai subi plusieurs interventions (5 en 3 ans !) j' y ai laissé la moitié de mon colon , et mon
muscle cardiaque est rongé par le taux d'aluminium que ces dits vaccins 'miraculeux' contenaient .
J'ai perdu ma santé, mon boulot, et mon couple ...Depuis je vivote, fais des arrêts cardiaques au moment où je m'y attends le moins, mon bout de colon fatigué de faire le
job me crée des douleurs, infections à répétitions, et je suis menacée d'un infarctus du colon ou d'une poche sur le ventre.
La chirurgienne en cardiologie qui m'a déjà cautérisé mon muscle cardiaque me dit qu'elle ne pourra plus le faire et que je suis ''entrée dans la zone 'rouge' de l'arrêt définitif de mon
cœur ou de l'AVC  et on me demande de recommencer la même chose avec cette injection expérimentale aujourd'hui ?? Pourquoi ne pas carrément me mettre un fusil
chargé sur la tempe ?

Tout cela pour avoir docilement obéi à une décision gouvernementale de vaccination censée prendre soin de notre santé ??
Comment se fait-il que les médecins, professeurs etc...ferment leurs bouches et ne dénoncent pas en nombres la puissance de nuisances, de pouvoir financier et du
chantage que les laboratoires pharmaceutiques exercent sur eux et leurs services ?
Qu'ont-ils fait de leur serment d'Hippocrate ?

Trois personnes proches de moi dans la soixantaine, en bonne santé on fait UNE une thrombose et deux : une hémorragie cérébrale dès la deuxième injection covid, ça leur a
été confirmé dès leur arrivée aux urgences et puis chuuut ..silence radio , retour à la maison.
(une n'a pas retrouvé l'usage de sa jambe) ! Je suis horrifiée des décisions de notre gouvernement mais aussi par le silence de tous "les professionnels" de santé !
Je ne suis donc plus à ce jour autorisée à être hospitalisée si pas vaccinée en cas de malaises etc...?
Et si j'abdique, et que vu le peu de colon qui me reste et l'état de mon cœur je fais une hémorragie cérébrale seule chez moi , qui viendra me secourir ?

Merci de m'avoir lue ...

 

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal