Témoignage de :

Effets secondaires découverts par hasard

10 janvier 2022

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

 

Bonjour,
Je suis allée il y a quelques jours consulter un orthopédiste, ayant depuis la première injection du vaccin Pfizer des douleurs plus ou moins importantes dans le bras. Il était resté paralysé plusieurs jours après la piqure. J'en ai depuis retrouvé l'usage mais des douleurs persistent.
J'ai été vaccinée il y a 7 mois, plus ou moins contrainte par mon entourage et contre ma conviction, ce qui fait dire au même entourage, lorsque je parle de mes problèmes que c'est psychologique !
Bref, après examen, cet orthopédiste m'a déclaré que j'avais une inflammation de la capsule de l'articulation de l'épaule sans doute due à la piqure elle-même et au produit injecté au mauvais endroit.
Pas grand-chose à faire à part un peu de rééducation du bras et attendre.
Bon ! Je trouve que je m'en tire plutôt bien. Cela devrait s'arranger avec le temps.
Et ce n'est pas psychologique !

J'ai profité de la consultation pour lui signaler que j'avais depuis quelques mois mal aux coudes, aux poignets et aux genoux et que je pensais être en train de développer une arthrose. Pour moi, aucun rapport avec ma vaccination.
Malheureusement après examen il m'a déclaré que je n'avais pas du tout d'arthrose mais une inflammation généralisée qui d'après lui pouvait être due au vaccin !
J'ai eu en effet une grosse réaction immunitaire qui a – apparemment - dégénérée par la suite en inflammation chronique.
Première surprise : qu'un médecin accuse si ouvertement le vaccin. Ici (Allemagne) c'est plutôt exceptionnel. J'ai un traitement pour d'abord un mois (des enzymes), s'il ne marche pas, il faudra procéder à un traitement plus lourd.
Bien sûr, je me fais beaucoup de soucis : une inflammation chronique favorise beaucoup d'autres maladies et affaiblit le système immunitaire. Et comment se fait-il que cette inflammation soit devenue chronique ?
Mais je suis aussi furieuse contre tous ceux qui ont fait pression sur moi (depuis le gouvernement jusqu'à ma famille en passant par les amis et les médecins) et surtout contre moi-même qui n'ait pas eu la force de résister à cette pression.
On marche vraiment sur la tête ! On impose un vaccin avec beaucoup de risques et pas beaucoup d'effet à des personnes en parfaite santé et dont la probabilité de développer une forme grave est quasiment nulle !
J'ai 73 ans. Je fais théoriquement partie de la population à risque. Mais avant la vaccination, j'étais vraiment en pleine forme. Depuis des années pas le moindre problème de santé, même pas un rhume en hiver ! Donc je ne me faisais aucun souci.

A présent, j'ai peur de l'avenir. Peur de ne pas pouvoir venir à bout de cette inflammation et de voir ma santé se dégrader de plus en plus.

Merci Pfizer et merci à nos gouvernements pour toutes ces angoisses et ces insomnies !

 

Régine

Défilement vers le haut