Témoignage

Effets secondaires Pfizer et vasculaire

Suite à un mail de ma DRH me signifiant l'obligation vaccinale pour les médecins et équipe médico-sociale, et nous demandant nos attestations de schéma vaccinal avant le 23 Aout ... je cède à la pression et reçois une première dose de Comirnaty le 26 Juillet, le fait que je sois porteuse d'une vascularite auto immune ( certes silencieuse depuis plus de 10 ans) ne présente pas , selon mon confrère du centre de vaccination , une contre-indication à la vaccination ...

Quelques réactions immédiates fréquentes pendant 48h à type de douleurs et impotence fonctionnelle du bras, fièvre à 38°5C . Dans la semaine qui a suivi grosse fatigue, vertiges mais je travaille... Autour du 18ème jour post vaccinal, engourdissement de ma joue droite, fourmillements et engourdissement dans mon pied droit sans déficit moteur mais début d'inquiétude ayant fait une hémiparésie droite en 2007 suite à une atteinte neuro lors d'une poussée auto immune ...

A la veille de ma deuxième injection, ma cheville gauche double de volume, gros épanchement... Le 17 Août, je me rends au centre de vaccination et signale au confrère présent mes signes cliniques ; ce dernier est inquiet, prends en photo ma cheville, fait une déclaration (à qui ?) et m'explique que la réaction inflammatoire induite par le vaccin pourrait être responsable de ces signes et d'une réactivation de ma vascularite.

Il me conseille de consulter le médecin interniste pour éviter une 3eme dose ?! mais donne le feu vert non sans hésitation à la 2ème dose.... Le soir même fièvre à 39-40° qui persistera pendant 48h malgré le paracétamol. Asthénie, myalgies importantes dans les cuisses, arthralgies allant crescendo dans la semaine qui suit.

Le 27 Août je suis contrainte de m'arrêter de travailler souffrant d'arthralgies avec épanchement +++ niveau des genoux, des chevilles, des poignets, des coudes ... impossibilité de conduire ou rester debout longtemps.

Ma joue droite est toujours engourdie et déficit sensitif niveau du pied droit ... Aphtose bipolaire, œsophagite gastrite ... bref rien ne va plus ... à noter mes anti corps anti-nucléaires ont doublé ... La réactivation de ma vasculaire semble être une évidence .... Je me retrouve donc dans l'impossibilité d'exercer après avoir cédé à cette "obligation vaccinale" pour ne pas subir de suspension salariale ....

La crise du Covid 19 est venue
bouleverser votre quotidien ou celui d’un proche ?
 Racontez-vous, racontez-nous ces moments
avec vos propres mots…

Je veux témoigner ...

Autres témoignages

Défilement vers le haut
Aller au contenu principal